Ford F-150 Lightning – «Truck» de dingue

Test Team RA | 20.05.2024

American dream Aux États-Unis, les pick-up électriques sont en vogue, et pas seulement depuis le lancement 
du Tesla Cybertruck. Au sommet de la pyramide trône le Ford F-150 Lightning, qui toise la concurrence...

97713

Tuons d’emblée le suspense: le Ford F-150 Lightning n’a en fait qu’un seul gros défaut. Vous avez trouvé? Sa taille évidemment, qui plombe sa consommation et donc son autonomie. Ford annonce 429 km, mais la réalité est tout autre. Dans la pratique, il vaut mieux tabler sur une distance de 320 km. Et pour cause, sur l’autoroute, la consommation peut parfois flirter avec les 40 kWh/100 km. Et la batterie de 91 kWh de se vider encore plus vite. C’est clair, le F-150 n’est pas un véhicule dédié aux longs trajets; il n’est pas fait pour partir en vacances dans le sud de l’Espagne. Cela étant dit, la thématique de l’autonomie peut être écartée. En revanche, il convient de se pencher sur ses capacités en tant qu’outil de travail. De par sa taille, son habitabilité et la capacité d’emport de sa benne, le F-150 Lightning est effectivement un engin idéal pour nombre d’entrepreneurs et d’artisans.

Un exemple? Grâce à son crochet d’attelage proposé de série, il est capable de tracter une remorque de 3,5 tonnes. Enfin, c’est déjà un défi en soi de faire entrer ce petit camion devant une borne de stationnement, alors s’il faut en plus y ajouter une remorque... Mais c’est très certainement gratifiant lorsque l’on sait s’y prendre. Toutefois, pour garer ce «truck» (nom donné aux pick-ups aux USA), il conviendra parfois d’occuper deux places de parc. Pas tant parce que le propriétaire se moque des autres automobilistes mais plus parce que le véhicule mesure 6,3 mètres de long et 2,4 mètres de large (rétroviseurs inclus). Physiquement, il existe donc certaines places de parc qu’il est incapable d’occuper sans déborder, devant, derrière ou sur les côtés.

Inscrivez-vous maintenant et continuez à lire

Déjà inscrit ? Connexion