Home Schlagworte Interview

Schlagwort: Interview

«Un coup à jouer pour la Suisse»

Les crises ont aussi du bon. Elles secouent des schémas établis, que beaucoup, trop enfoncés dans leur coussin de paresse, n’ont pas voulu remettre...

«Retour à la normale en 2022-2023»

Le président central de l’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA), Urs Wernli, explique à la Revue Automobile comment le secteur automobile tente de  s’en...

«Les grands constructeurs accusent un retard de trois à quatre ans»

La course à la numérisation bat son plein. Cependant, aucun constructeur automobile traditionnel ne sait quels sont les moyens technologiques les plus prometteurs à...

«L’auto, plus efficiente économiquement que les TP»

Lorsque Reiner Eichenberger parle de «mobility pricing», un terme en particulier revient sans cesse: la transparence sur les coûts d’utilisation. Tout usager occasionnant des...

“DES TRANSFERTS DE TECHNOLOGIE ENTRE LA F1 ET LES ALFA DE...

Le directeur technique d’Alfa Romeo et Maserati, Roberto Fedeli, connaît, grâce à son long passé chez Ferrari, la façon de reprendre la technique de la F1 pour les voitures de route.

«MÊME ÉLECTRIQUE, UNE PORSCHE RESTE UNE PORSCHE»

Oliver Blume, président du directoire de Porsche, nous expose ses vues sur l’avenir électrique de la marque, en compétition comme sur la route.

«DEUX NOUVEAUX MODÈLES POUR 2018»

Interview d'Albert Biermann, directeur du développement des nouveaux modèles hautes performances de Hyundai (division N) depuis le 1er avril 2015.

RENCONTRES AVEC ENZO FERRARI

Rencontrer le célèbre Commendatore dans son bureau de Maranello était un privilège. Notre rédacteur sportif de l’époque, Adriano Cimarosti, a eu cette chance en 1961.

“NOUS AVONS DÉPOUSSIÉRÉ L’IMAGE DE BENTLEY”

Depuis 2011, avec à sa tête Wolfgang Dürheimer, un ancien de BMW et Porsche, Bentley vole de succès en succès. Le nouveau patron a réveillé la fibre sportive de la firme de Crewe.

“IL FAUT S’ATTAQUER AUX FAITS PLUTÔT QUE S’ATTARDER SUR DES QUESTIONS...

Selon Damian Donnellan, directeur général de Mazda Suisse, le problème des émissions de CO2 ne peut se résoudre à calcul d’épicier, où seule moyenne compte : c’est le montant absolu émis dans l’atmosphère qui doit prévaloir!