Home Schlagworte Ferrari

Schlagwort: Ferrari

Tempête du désert

Il n’y a plus de milieu de peloton, il y a juste un plus gros peloton»: cette constatation de Marcin Budkovski, un des deux...

Le retour de la légende?

C’est de notoriété publique: le coût des prototypes LMP1 engagés en WEC, le Championnat du Monde d’Endurance, avait explosé ces dernières années. A tel...

“DES TRANSFERTS DE TECHNOLOGIE ENTRE LA F1 ET LES ALFA DE...

Le directeur technique d’Alfa Romeo et Maserati, Roberto Fedeli, connaît, grâce à son long passé chez Ferrari, la façon de reprendre la technique de la F1 pour les voitures de route.

RALPH LAUREN: UN GARAGE DE RÊVE À 350 MILLIONS DE DOLLARS

Plongez en vidéo dans l'une des plus incroyables collections automobiles du monde.

FERRARI FXX-K EVO: POUR RESTER AU TOP!

Ce week-end, sur le circuit italien de Mugello, à l’occasion de la Finali Mondiali, Ferrari a levé le voile sur la FXX-K Evo, version évoluée de la FXX-K.

DU RÊVE D’ADO À LA FASCINATION D’ADULTE

Ou lorsqu’on redécouvre, 30 ans après, celle qui a ébloui nos yeux d’ado et allumé la flamme de la passion pour Ferrari. Récit.

ALERTE ROUGE

Il y a 15 ans, sortait la supercar dédiée à Enzo Ferrari, la Ferrari Enzo. Dans notre édition n°31 du 1er août 2002, nous livrions nos impressions après une première prise en main sur la piste de Fiorano. Coup d’œil dans le rétroviseur.

SANS FILTRE

Testament du Commendatore, icône des supercars, exclusive, radicale, sans compromis. Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire la Ferrari F40. A l’occasion de son trentième anniversaire, nous nous glissons derrière son volant.

LE PREMIER ESSAI

En 1951, Ferrari est une marque jeune, mais prometteuse. L’entreprise d’où sortent d’extraordinaires voitures de sport attire très vite l’attention. Mais en 1951, il manquait un volet: un jugement impartial sur les performances d’une Ferrari. La Revue Automobile a été la première publication au monde à tester un bolide de Maranello, la 212 Vignale Spider.

FERRARI CONQUIERT LA SUISSE

C’est en 1950 qu’une Ferrari a été importée pour la première fois en Suisse. Aujourd’hui, quelques centaines par an arrivent sur le marché. Des pilotes helvétiques se sont illustrés au volant d’un bolide de Maranello. Le meilleur d’entre eux a été Clay Regazzoni, qui a laissé filer d’un cheveu le titre de champion du monde de F1 en 1974.