LA TYPE R PREND SA REVANCHE

Alors qu'elle avait pulvérisé le temps au tour pour un modèle à traction avant sur la Nordschleife du Nürburgring en mai 2014, la Honda Civic Type R s'est récemment fait détrôner par la Golf GTI Clubsport S. Pas dépitée pour autant, la nippone a embarqué trousse à outils et trains de pneus avant de prendre la route pour un roadtrip européen. Objectif: réaliser de nouveaux chronos record sur cinq circuits légendaires du vieux continent: Silverstone, Spa-Francorchamps, Monza, Estoril et le Hungaroring.

Casting de choix

Et pour se donner la chance de parvenir à établir les différents records, Honda a demandé à ses stars du WTCC et BTCC de prendre le volant de la Type R. Parmi eux, on retrouve Matt Neal, trois fois vainqueur du British Touring Car Championship, Rob Huff, nouveau venu chez Honda Racing, ou encore le hongrois Norbert Michelisz, membre de l’équipe du WTCC.

Référence du segment

Philip Ross, Senior Vice-Président de Honda Motor Europe, a déclaré dans un communiqué: «Ce challenge conforte la place de référence de la Civic Type R dans le segment des compactes à traction avant. C’est un hommage à l’équipe qui a créé et conçu ce modèle pour en faire l’ultime voiture de sport adaptée à la route, avec le soutien de nos stars du championnat du monde des voitures de tourisme.»

 


La campagne a débuté sous la pluie un jour d’avril à Silverstone, qui accueille le Grand Prix de Grande-Bretagne. Matt Neal, trois fois vainqueur du British Touring Car Championship, a pris le volant pour établir un chrono de 2 minutes 44,45 secondes. Déçu par son temps initial, Matt et l’équipe sont retournés sur le circuit plus tard dans le mois pour réaliser un temps de 2 minutes 31,85 secondes sur piste sèche.

 


Début mai, l’attention était tournée vers le légendaire circuit de Spa-Francorchamps en Belgique. Rob Huff, nouveau venu chez Honda Racing, s’est élancé sur cette piste très appréciée des coureurs, toutes nationalités confondues, qui abrite la célèbre section d’Eau Rouge. Huff a réalisé un temps exceptionnel de 2 minutes 56,91 secondes.

 


Après ces deux premiers succès, le circuit historique de Monza en Italie était la cible suivante. Un autre membre de l’équipe du WTCC, le hongrois Norbert Michelisz, a pris le volant pour piloter la voiture autour de la célèbre Parabolica, avec un temps de 2 minutes 15,16 secondes.

 


L’effervescence était sensible en prévision de la dernière séance sur l’Hungaroring, mais elle était précédée par un arrêt sur le circuit historique d’Estoril, où Tiago Monteiro devait prendre les rênes à domicile. Malheureusement, la star de Honda a été victime d’un gros accident lors de la WTCC Race of Germany. Son compatriote portugais et pilote de voiture de sécurité du WTCC Bruno Correia a été recruté avec 24 heures de préavis. Après seulement une journée dans la voiture, Bruno a réalisé un chrono de 2 minutes 4,08 secondes.

 


Enfin, l’équipe est arrivée en Hongrie le 6 juin pour la dernière séance. Le pilote idéal pour cette mission était une fois encore Norbert Michelisz, après une victoire en ces lieux en 2015 au volant d’une Civic Type R pour l’équipe indépendante Zengõ Motorsport. Pendant deux jours, Norbert a poussé sa Type R de série jusqu’à l’extrême pour établir un temps de référence de 2 minutes 10,85 secondes et conclure cette campagne sur cinq circuits.


 

 

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here