Douce évolution

Modernisé, le CX-30 garde les atouts qui font son succès. Mazda a fait des retouches presque invisibles, mais elles permettent d’améliorer un SUV déjà plaisant.

Arme de Mazda pour lutter face aux sérieux rivaux du marché des SUV compacts, le CX-30 a une lourde responsabilité. En effet, c’était le modèle le plus vendu de la marque japonaise l’an passé, et c’est encore le cas sur les six premiers mois de 2022. Aux prises avec le Peugeot 3008, le Nissan Qashqai et le redoutable Volkswagen Tiguan principalement, il a réussi à mieux s’écouler sur cette même période que le français (466 exemplaires) et l’autre nippon (346), mais il accuse un grand retard sur la star allemande (496 unités contre 1404). S’il tire bien son épingle du jeu, c’est que le CX-30 a plusieurs bonnes cartes à jouer. Toutefois, pour qu’il reste sur le podium, Mazda lui a redonné un petit coup de jeune, et «petit» est un euphémisme. 

En effet, la motorisation évolue notamment avec les technologies e-Skyactiv mild hybrid et l’abandon du bloc diesel. En ce qui concerne la version la plus puissante, l’e-Skyactiv X, elle gagne 6 ch par rapport à la version thermique. Les différences sont tout aussi modestes à l’extérieur et à l’intérieur, avec un nouveau coloris de carrosserie et le port USB central qui a été déplacé par exemple! 

Cela dit, les besoins de changement ne se faisaient pas vraiment sentir. Effectivement, l’habitacle présente bien. La planche de bord en similicuir moussé de couleur brune et ses sièges en cuir Nappa perforés font un bel effet. Les plastiques sont nombreux, mais leur apparence varie selon les endroits et on note même quelques touches de chrome. L’ensemble paraît hétérogène, mais réussi, et la finition plutôt sérieuse. C’est cette qualité de finition qui fait partie des avantages de ce CX-30, par rapport à certains de ses concurrents. 

La position de conduite se révèle tout à fait bonne, même si l’on peut se sentir un peu engoncé en raison de la hauteur de la ceinture de caisse et de la faible surface vitrée. Pour sa part, l’ergonomie donne satisfaction, avec toutes les commandes à portée de doigt, dont celles de la climatisation, simples et efficaces à utiliser. Le système d’info-divertissement se manipule avec une molette, ce qui a l’avantage de distraire un peu moins lors de la conduite. On regrettera cependant quelques erreurs du système, comme la navigation qui ne trouvait plus son chemin ou une reconnaissance des panneaux routiers parfois délirante. Au rayon des doléances, on signalera aussi une mauvaise visibilité de 3/4 arrière. Bon point en revanche pour les sièges confortables et la place à bord, notamment à l’arrière. 

Bon élève sur la route

Notre modèle d’essai bénéficiait de la chaîne cinématique la plus haut de gamme. Pour 2022, celle-ci propose une transmission intégrale i-Activ qui fonctionne de concert avec le G-Vectoring Control. Ce dernier freine les roues extérieures au virage pour une meilleure stabilité lors de la sortie de la courbe. Au quotidien, cela ne se remarque pas vraiment, pas plus que les quelques canassons supplémentaires. Il n’y a toutefois pas à s’en plaindre, car le résultat sur la route est convaincant et c’est tout ce qui compte. Les 186 ch sous la pédale restent discrets, mais le moteur à hybridation légère demeure assez vif dans la plupart des situations. Les mouvements de caisse sont limités et le comportement très sain. Les voyages sur autoroute se passent dans le silence et le confort, un peu moins sur les routes défoncées, en raison d’une suspension un brin ferme. Vu son prix compétitif et ses qualités, son succès a des chances de se pérenniser. 

Résultats

Note de la rédaction 74/100

moteur-boîte

Bewertung: 4 von 5.

Malgré ses 186 ch, le CX-30 n’est pas un foudre de guerre, mais sa puissance suffit. Moteur et boîte fonctionnent avec douceur et harmonie.

trains roulants

Bewertung: 4 von 5.

La suspension se montre un peu ferme, mais elle n’est pas inconfortable pour autant. Le comportement est sain et sûr. Un point fort du CX-30.

Habitacle

Bewertung: 3.5 von 5.

Plutôt bien fini, l’intérieur séduit par son aspect et le silence à bord. La place dans le coffre déçoit. Visibilité moyenne et infotainment perfectible.

Sécurité

Bewertung: 3.5 von 5.

Assistances globalement efficaces. Freinage puissant et facile à doser. 

Budget

Bewertung: 4 von 5.

Le CX-30 peut s’aquérir pour moins cher que ses principaux rivaux tout en présentant un habitacle soigné et un bon équipement. 

Verdict 

Le «nouveau» CX-30 ne fait que confirmer ce qu’il était déjà, c’est-à-dire un petit SUV élégant et bien conçu. Il reste donc une bonne alternative aux concurrents du segment, en offrant beaucoup pour son prix.

Vous trouverez le fiche technique de ce modèle et les mesures effectuées par la RA dans la version imprimée et dans le e-paper.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.