Diversité pour mieux régner

Confronté à une concurrence féroce, le Kia Sportage de cinquième génération fourbit ses armes. Parmi ses atouts figure une grande diversité de motorisations.

Le Sportage reste l’un des modèles phares du constructeur coréen en Suisse. Avec 759 unités écoulées en 2021, il occupe la deuxième place au palmarès de la marque. Ce succès ne date pas d’hier, puisque ce SUV compact a été présenté au Salon de Genève en 1994, date de la création de la filiale suisse de Kia. En ce début 2022, c’est au tour de la cinquième génération d’entrer en scène, sur un segment où la concurrence est rude. Pour mettre toutes les chances de son côté afin de détrôner le VW Tiguan, le nouveau Sportage a été conçu à Rüsselsheim (D) et reprend la plateforme N3 du groupe Hyundai-Kia.

Le SUV coréen séduit en premier lieu par un style assuré, doublé d’une habitabilité généreuse. Les concepteurs ont mis à profit les 3 cm gagnés en longueur par rapport au prédécesseur. Le volume du coffre progresse aussi, en offrant jusqu’à 591 l, voire 1780 l avec les dossiers arrière abaissés. Ces derniers s’ajustent sur deux positions et peuvent se rabattre depuis le coffre. Les passagers arrière disposent d’une bonne garde au toit et d’assez d’espace aux genoux. A l’avant, les conditions sont encore plus confortables et l’ambiance se veut moderne avec un tableau de bord numérique de 12,3’’ et une tablette d’infodivertissement de même taille. La barre de commande située en dessous propose des touches de sélection directe, pour la radio notamment. Un bouton la fait basculer pour dévoiler les réglages de la climatisation. On regrettera l’absence d’un affichage tête haute, même en option, mais le Sportage se rattrape avec une pléthore d’assistances à la conduite dont la surveillance des angles morts, la détection du trafic transversal, la vision périphérique par caméra ou le régulateur de vitesse adaptatif.

Sept variantes de propulsion

Concernant les motorisations, il est à noter qu’un diesel figure toujours au catalogue, à savoir le 1.6 CRDi de 100 kW (136 ch) pourvu d’une hybridation légère de 48V, qui assiste le 4-cylindres au démarrage. Pour sa part, le moteur essence 1.6 T-GDi est disponible en six configurations différentes, dont une version 110 kW (150 ch) avec boîte manuelle à 6 vitesses ou boîte à double embrayage et 7 rapports, au choix avec deux ou quatre roues motrices. Quant à la version de 132 kW (180 ch), elle est uniquement proposée avec transmission intégrale et boîte à double embrayage, ce qui vaut aussi pour la version hybride «autorechargeable» de 169 kW (230 ch). Dans ce dernier cas, le moteur essence fonctionne de concert avec un moteur électrique de 44 kW (60 ch), qui puise son énergie dans une batterie de 1,49 kWh. Ceci le rend très vif, surtout à bas régime. Les démarrages et les manœuvres s’effectuent en mode électrique, de même que la conduite sur de courtes distances.

Au terme d’un parcours d’essai d’environ 60 km, la consommation de carburant s’est stabilisée à 6,2 l/100 km selon l’ordinateur de bord. Cette chaîne cinématique procure beaucoup d’agrément grâce à un couple de 350 Nm transmis avec douceur via la boîte automatique. Dans le cas du mild hybrid, qui lui rend 100 Nm, la conduite est un peu moins fluide en raison d’une latence au démarrage provoquée par la boîte à double embrayage. Néanmoins, la consommation est, là aussi, modeste, et correspond plus ou moins aux valeurs WLTP de 6,9 l/100 km, à condition d’avoir le pied léger. Le confort de conduite est globalement bon; on relève tout au plus quelques balancements de carrosserie lorsque la chaussée ondule.

En deux temps

Le lancement du nouveau Kia Sportage est prévu pour février 2022, mais les versions diesel et hybride rechargeable ne pourront être commandées qu’au deuxième trimestre. Le modèle d’entrée de gamme doté du 1.6 T-GDi de 150 ch, des roues avant motrices et de la boîte manuelle débutera à 31 650 Fr. A l’opposé, la version 1.6 T-GDI HEV en exécution haute GT-Line coûtera au moins 51 950 Fr. Kia Suisse s’attend à ce que la moitié des Sportage vendus dans notre pays dispose de la motorisation full hybrid. Les mild hybrid à moteur diesel ou essence représenteront environ 35% des ventes, alors que le haut de gamme hybride plug-in (265 ch) s’arrogera les 15% restants.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.