Le meilleur des voitures testées en 2021

Il n’y a pratiquement plus que de bonnes voitures de nos jours, mais la plupart tombent dans l’oubli. Sauf si elles remportent une place d’honneur dans notre grand prix annuel!

Avouons-le sans détour: nous aimons les sportives. L’agréable sensation d’être au ras de l’asphalte, enveloppé dans un siège baquet et d’agripper un petit volant sportif est grisante. La mélodie produite par les orgues sous le capot nous envoûte. Ces sportives sont une façon de nous évader, alors que tout autour de nous se referme; elles permettent d’oublier un instant aussi les contraintes, les bouchons, le prix de l’essence, la météo capricieuse et les problèmes du quotidien. Peut-être que c’est précisément le bien-être qu’elles procurent qui se reflète dans notre palmarès, dominé par les sportives. Pour cette raison, nous avons décidé, exceptionnellement, de séparer le classement des sportives de celles de tous les jours, même si n’importe quelle voiture pourrait obtenir le maximum de points, en théorie. C’est aussi une façon de mettre en lumière les automobiles qui sortent du lot, à une ère où les voitures se ressemblent toujours plus en matière de coûts, consommations et fonctionnalités. Se distinguer devient toujours plus ardu. 

Malgré toutes les discussions et difficultés liées à la mobilité individuelle, il est indéniable que nous sommes à l’apogée de l’automobile telle que nous la connaissons et l’aimons depuis plus d’un siècle. Les moteurs à combustion interne, quelle que soit leur cylindrée, sont menacés d’extinction. Pourtant, les constructeurs les améliorent sans cesse, les rendant plus puissants, plus silencieux et plus efficients. Mais l’important, c’est qu’ils continuent d’exister. 

Les ingénieurs châssis connaissent, eux aussi, une sorte de deuxième jeunesse, allant jusqu’à transformer des voitures de tous les jours en voitures de course, et inversement. Ou alors, ils semblent défier les lois de la physique en proposant des voitures à la tenue de route invraisemblable, eu égard au gabarit de l’engin. 

Les designers de certaines marques sont de plus en plus audacieux, y compris dans les segments inférieurs. Même les plus petits véhicules profitent des rapides progrès de la technologie et sont devenus non seulement plus intelligents, mais aussi plus sûrs que jamais. Mais tout cela est appelé à avoir de moins en moins d’importance, car dans un avenir – que nous espérons le plus éloigné possible – des taxis autonomes et électriques devraient sillonner les villes. Est-ce forcément une mauvaise chose? Pas forcément, car il y aura toujours de la place pour des voitures procurant des émotions, mais cette oasis sera toujours plus restreinte et réservée à une petite frange de la population.

L’émotion n’est pas obligatoirement liée aux énergies fossiles. Dans le secteur des voitures électriques aussi, les constructeurs se surpassent pour nous proposer des autos convaincantes. L’offre s’étoffe de jour en jour et leur champ d’utilisation devient enfin raisonnable. Pour l’instant, profitons simplement du temps qu’il nous reste au volant de ces automobiles merveilleuses et variées. Dans les pages suivantes, nous présentons les meilleures voitures testées au cours de l’année écoulée. Et nous dévoilons les coups de cœur personnels de la rédaction qui, vous le devinez, sont faits, pour la plupart, de sportives.

Chaque voiture peut gagner

Le classement final se base sur la note de la rédaction. Cette dernière ne repose pas sur l’avis d’un seul rédacteur, mais résulte de toute l’équipe de testeurs. A l’issue du test, chaque voiture fait l’objet d’une discussion et d’une comparaison au sein de la rédaction. Chaque testeur donne son appréciation dans des catégories telles que la consommation, la finition, le prix ou les qualités du châssis, entre autres. La note finale résulte de la moyenne de toutes ces appréciations, le seul moyen de garantir une évaluation neutre et objective.

Les différents critères sont pondérés en fonction de leur importance. Dans le segment A, un prix compétitif a plus d’importance qu’un moteur puissant. Et l’espace à bord est plus déterminant pour un break que pour une supercar. Chaque voiture testée aurait donc la possibilité, en théorie, de décrocher le maximum de 100 points. Nous avons cependant conscience que les sportives ont un avantage. Car, si le critère de prix est particulièrement important pour une compacte, il joue un rôle marginal pour une sportive. Une différence de 1000 francs sur une VW Golf à 40 000 francs pèsera plus dans la balance que sur une Alfa Romeo à 200 000 francs. Il en va de même pour la consommation, raison pour laquelle les voitures de sport ont tendance à obtenir de meilleurs résultats. Nous les avons donc classées séparément. En 2020, le podium était occupé par la McLaren 600 LT, suivie de la Ford Focus ST et de la Porsche 911 Turbo S.

Meilleure voiture sportive

Alfa Romeo Giulia GTAm Note de la RA 87,5

Giulia, oh Giulia, pourquoi es-tu si merveilleuse? Le problème, c’est que les 500 GTA et GTAm produites ont déjà toutes été vendues. Le prix? Peu importe, puisque, sur le marché de la seconde main, il est déjà bien supérieur au tarif catalogue de 180 000 francs. La GTAm n’en a que plus d’attrait, mais, hélas, rares seront celles utilisées sur route ou sur circuit comme elles le mériteraient. Pourtant, Alfa Romeo a tout fait pour transformer la Giulia de base, déjà magnifique, en un véritable bourreau des cœurs. Habillée de carbone, parée de nombreux accessoires aérodynamiques et animée par un moteur explosif, cette voiture de course à peine civilisée n’a pas vraiment de rivales. Et comme la Giulia n’est pas ennuyeuse non plus au quotidien, elle se propulse de manière tout à fait justifiée en tête du classement RA de cette année.
Porsche 911 Turbo 87,0

On peut penser ce que l’on veut, mais la Porsche 911 est une voiture fantastique. La manière dont la performance est associée au confort et à l’efficacité est impressionnante. L’entente entre le moteur et la transmission est parfaite, abstraction faite de rapports de boîte un peu trop longs sur tous les modèles. Qu’il s’agisse de la Carrera, de la Turbo ou de la GT3, toutes se sont démontrées très impressionnantes. Ce n’est donc pas un hasard si elles terminent les trois dans un mouchoir de poche. Si la GT3 a été conçue pour le circuit, la Carrera épate par sa polyvalence. La Turbo, quant à elle, est dans son élément partout. Ce qu’elles ont en commun, outre les prestations, c’est un prix élevé. Raison pour laquelle la Carrera est certainement le choix le plus raisonnable et le plus judicieux pour rouler en Suisse, même si nous l’avons classée derrière les deux autres.
Porsche 911 GT3 86,5
Porsche 911 Carrera 85,5
Lotus Exige Sport 420 Final Edition 85,5

Des adieux en grande pompe. L’Exige 420 Final Edition ne marque pas seulement la fin d’une carrière longue de 21 ans, mais aussi d’une ère chez Lotus, celle de la légèreté à tout prix. Cet opus final a enchanté la rédaction grâce à son furieux V6, qui voit sa puissance portée à 426 ch. Les chants de sirènes du compresseur, une fois passée la barre des 4000 tr/min, transforment n’importe quelle escapade en odyssée. La vitesse et le cœur s’emballent, mais tout reste sous contrôle: le freinage est puissant et endurant, et la tenue de route est époustouflante. Le plaisir, stellaire. Et oui, nul besoin de recourir à des artifices quand les bases – centre de gravité bas et légèreté – sont justes. Cette Final Edition (déjà «sold out») nous a rappelé pourquoi on adore l’Exige et pourquoi elle va nous manquer. Mais nous ne l’oublierons jamais.

Autres gagnants

Mercedes-Benz S500 86,5

Peu de voitures sont autant aux petits soins pour leurs occupants que la nouvelle Mercedes Classe S. Il suffit d’un regard pour qu’elle lise littéralement tous les souhaits des passagers. Mais l’allemande réagit aussi aux chuchotements, grâce à l’excellence de la commande vocale; la S500 sait toujours de quelle place vient l’ordre. En plus de tout ce luxe, de la finition de première classe et de l’espace généreux, notamment à l’arrière, cette grande routière se montre très agréable à conduire. Forte de ses 320 kW (435 ch), la S500 a un brio incroyable et sait aussi négocier parfaitement les virages rapides. Tout cela a évidemment un prix, mais la concurrence n’offre pas forcément davantage à ce tarif. La Classe S confirme son statut de voiture  «vitrine technologique», à l’avant-garde pour les gadgets embarqués. 
Hyundai Kona Electric 86,0

Le Kona Electric est l’une des voitures électriques les plus intéressantes du marché. Avec le facelift, l’habitacle a gagné en technologie, mais sans en faire trop: seules les aides éprouvées ont trouvé place à bord. Simultanément, Hyundai a baissé le prix de son modèle à succès. Autre avantage du Kona Electric: grâce à la disposition judicieuse des batteries, il offre autant d’espace à bord que la version thermique. Sa faible consommation, une des plus basses relevées par la RA, lui permet, en outre, de bénéficier d’une bonne autonomie.
Porsche Panamera Turbo S 85,0

La Porsche Panamera est déjà une voiture très convaincante en soi, mais la star de la gamme, la version Turbo S, l’est encore davantage. Grâce à son moteur V8 à double suralimentation de 463 kW (630 ch) et 820 Nm, cette berline de luxe – qui coûte près d’un quart de million francs – est d’une sauvagerie enivrante. Pour ce prix, on obtient à peu près tout, mais on peut  très bien faire l’impasse sur les aides à la conduite, qui ne fonctionnent que de façon aléatoire.
Ford Puma ST X 84,0

On peut gloser sans fin sur l’intérêt de ces SUV sportifs. Ou sur la pertinence de construire des véhicules hauts sur pattes, pour ensuite leur raboter le toit afin de dynamiser la silhouette. Cependant, il existe, de toute évidence, un marché pour ce genre de bête. Et, parfois, il en résulte quelque chose de réussi, comme le prouve le Puma ST. Faisant honneur à la Fiesta ST construite sur la même plateforme, il est aussi très amusant à conduire, en dépit de sa construction rehaussée et d’une répartition des masses moins favorable.
Hyundai Ioniq 5 RWD 83,5

L’ensemble est impressionnant. Bien que son style divise, l’Ioniq 5 marque de nombreux points dans tous les domaines. La clé de cette réussite est la nouvelle plateforme E-GMP, qui autorise une tension électrique de 800 volts. Cela raccourcit les temps de recharge et permet une propulsion efficace. Mais l’Ioniq 5, qui mise sur des composants éprouvés de Hyundai, offre aussi beaucoup d’espace à bord grâce à son empattement long. En regard de la technologie 800V – rares sont les autos à en bénéficier – son prix défie toute concurrence.

Voici comment nous testons

Cela va sans dire, il serait déplacé de juger une voiture de sport et une citadine selon les mêmes critères, même si, en théorie, chaque voiture peut obtenir le maximum de points grâce à une pondération adaptée des notes (lire page 9). C’est la raison pour laquelle nous avons divisé le classement général en différentes catégories. Cependant, tous les segments ne sont pas représentés; seules les formes de carrosserie ou les types de propulsion qui nous ont semblé les plus intéressants et les plus pertinents pour le marché ont été retenus.

Etant donné qu’il peut y avoir certains chevauchements entre ces catégories, les véhicules ne sont listés que dans celle qui leur correspond le mieux. Ainsi, les voitures électriques, par exemple, sont séparées des modèles thermiques, quel que soit leur segment ou leur carrosserie. Les critères d’exclusion figurent aussi dans la description. En outre, si des autos appartenant en théorie à d’autres segments ont leur mot à dire ailleurs, nous les mentionnons. Ainsi, les Hyundai Kona Electric et Ioniq 5 ne font pas seulement partie des meilleures voitures électriques, mais aussi des meilleurs SUV. Toutefois, ce sont plutôt des «crossovers». Voilà pourquoi la catégorie des SUV ne compte que les grands gabarits. Pour chaque segment, voici les cinq meilleures voitures testées par la RA en 2021, accompagnées du nombre de points obtenus.

Meilleure citadine

Le prix joue un rôle primordial dans le segment des citadines. Cela dit, comme les coûts de développement ont été amortis avec les modèles plus haut de gamme, même ces petites autos profitent – après quelques années – des progrès réalisés en matière de sécurité et de systèmes d’infodivertissement. Si, de surcroît, elles se révèlent agréables à conduire, elles arrivent alors en tête de notre top 5.

Meilleure compacte

Parmi les modèles les plus vendus en Suisse, l’on trouve surtout des voitures compactes. Ce segment domine le marché, quel que soit le type de carrosserie. Cela va de la classique bicorps au SUV en passant par le break. Cependant, nous nous limitons ici aux berlines; les «crossovers» et les breaks ne sont pas pris en compte. Dans ce peloton hétéroclite, les modèles sportifs ont gagné nos faveurs.

Meilleur grand SUV

La catégorie des SUV est la plus protéiforme, car aucun autre segment ne doit répondre à des exigences aussi variées. Carrosserie en vogue, l’offre est très abondante, du plus petit au plus grand. Nous nous limitons aux SUV thermiques à partir du segment D, sans quoi le classement aurait été remporté par le Ford Puma ST (84 points). C’est un digne représentant du genre, le Levante Trofeo, qui arrive premier.

Meilleur break

Aujourd’hui, les SUV ont supplanté les breaks, qui se font de plus en plus rares. Or, pendant longtemps, ils étaient synonymes par excellence d’utilité et d’espace. Il reste toutefois quelques modèles tout à fait digne d’intérêt, comme la Porsche Panamera plug-in hybrid ainsi que la très populaire et éprouvée Škoda Octavia.

Meilleure voiture électrique

Selon les discours politiques, l’avenir de la mobilité passera par l’électrique, l’une des principales solutions à court et moyen terme pour respecter les normes d’émissions de CO2 de plus en plus strictes. Heureusement, les constructeurs commencent à proposer une offre étendue et convaincante. Les faibles autonomies et les finitions médiocres ne sont plus à l’ordre du jour chez la majorité d’entre eux.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.