Temps frais, ambiance chaleureuse

La lutte est acharnée entre une Lancia et une Porsche. Mais cela reste toujours bon enfant.

Auteur: Martin Sigrist

Le Winter Raid 2021 devait être complètement inédit. Après des années où le départ était donné à Saint-Moritz, le choix s’est porté sur la ville de Seefeld, au Tyrol. Mais cela ne constitue évidemment pas le seul changement de cette édition. Hans Bichsel, le directeur du Raid, s’était donné pour but de faire découvrir aux participants du Winter Raid des routes qui leur étaient jusqu’ici inconnues. En effet, ils n’avaient encore jamais sillonné cette merveilleuse région de l’Engadine. De plus, il a voulu ajouter à ce rallye de nouveaux éléments au concept éprouvé et réussi du Raid. Malheureusement, la crise sanitaire s’en est mêlée et l’édition a dû être annulée. Toutefois, les préparatifs n’auront pas été vains, car le programme riche en émotions sur ce nouveau tracé concocté pour 2021 est repris pour le Winter Raid de cet hiver. A n’en pas douter, le rallye hivernal qui démarrera le 10 janvier 2022 en Autriche augure un retour au mieux de sa forme après cette pause involontaire. Et ceci pour le plus grand bonheur des participants, particulièrement les plus fidèles de ce rallye. Mais cela ne sera pas de tout repos…

En effet, dès le tour de chauffe, c’est-à-dire le prologue reliant St. Margrethen (SG) à Seefeld, les équipages entrent de plain-pied dans la course. Cette mise en jambes d’environ 200 km sera l’occasion de s’exercer à la régularité ainsi que de peaufiner les réglages. Ceci vaut tant pour le véhicule que son pilote (et copilote)! Mais, gare à ne pas trop divaguer, car un classement sera déjà établi à l’issue de cette première partie du rallye. Ceux qui le souhaitent peuvent d’ailleurs ne prendre part qu’au prologue, programmé le mercredi précédant le grand lancement du rallye en Autriche. Dans ce cas, les frais d’inscriptions ne s’élèvent qu’à 290 francs par voiture. 

Un programme chargé

La ville de Seefeld accueillera donc le départ et l’arrivée du 18e Winter Raid dès le lendemain. Durant ces trois jours, les Alpes seront parcourues en passant par l’Italie. La première étape du Raid franchira le Felbertauern et Lienz, la capitale locale du Tyrol oriental, baignée par les fleuves Isel et Drau. Bien que cette première portion d’environ 360 km se déroulera sur des routes secondaires souvent peu fréquentées, elle exigera tout de même des conducteurs un bon coup de volant. L’étape se terminera jeudi soir à Cortina d’Ampezzo (I), d’où les concurrents entameront probablement la journée la plus éprouvante du WinterRaid. En effet, les équipages effectueront vendredi un long périple de quelque 340 km à travers les Dolomites. Les sportifs et amateurs de sensations fortes seront ravis, car les virages serrés se succéderont, col après col. De surcroît, plusieurs spéciales jalonneront cette étape lors de laquelle il faudra encore faire preuve de régularité. L’étape se terminera comme la veille à Cortina D’Ampezzo, où les participants passeront leur deuxième nuitée. A la suite de cette épuisante, mais belle journée, tous les concurrents pourront se retrouver afin de partager un moment convivial, comme les précédents soirs, dans leur hôtel. Le fait de pouvoir loger dans une même chambre pendant la durée de l’événement permet, en outre, de voyager léger. Toutefois, ceux qui le souhaitent peuvent bénéficier du traditionnel service de bagagerie proposé par l’organisation du Raid. Plus important encore pour la sérénité des conducteurs, un service de dépannage assurera leurs arrières, comme à l’accoutumée.

Enfin, le troisième et dernier jour, ce sont encore 220 km de routes exigeantes qui s’annoncent. La boucle sera bouclée à Seefeld, au Tyrol, où seront couronnés, comme il se doit, les gagnants des différentes classes et les vainqueurs du classement général. 

Si le programme vous a mis l’eau à la bouche, sachez que vous pouvez vous inscrire jusqu’au 30 novembre 2021. Ne tardez toutefois pas trop, car il se peut que le quota soit atteint relativement vite. En effet, de nombreux passionnés n’attendaient que le moment de pouvoir finalement à nouveau s’affronter – en toute amitié bien sûr. Le WinterRaid jouit assurément d’un statut à part dans le cœur des amoureux de voitures anciennes et de conduite dans des conditions exceptionnelles.

La REVUE AUTOMOBILE cherche son auto

Nul besoin d’être riche comme Crésus pour participer au Winter Raid, car toute auto peut y être admise. L’idée nous est alors venue, au sein de la rédaction de la RA, de trouver une voiture ancienne en suffisamment bon état afin de nous inscrire à la course. Le but est qu’elle ne survive pas seulement au Raid, mais que nous puissions aussi participer aux prochaines manifestations dédiées aux oldtimers avec elle. Cependant, n’imaginez pas pour autant qu’il nous faille un bijou rutilant digne des concours d’élégance. Nous souhaitons plutôt tirer de son sommeil une vieille occasion en mal d’affection et délaissée par son propriétaire. Notre ambition consiste à faire en sorte qu’elle puisse affronter les kilomètres de ce rallye sous la neige. Pour ce faire, nous sommes prêts à faire quelques travaux nous-mêmes. 

Ainsi, nous attendons impatiemment vos suggestions. Sachez encore que l’auto doit accuser un âge d’au moins 30 ans  – en tout cas au moment du départ en janvier 2022 – et ne pas dépasser un budget de 3000 Fr. Dans l’idéal, elle devrait aussi disposer d’une boîte de vitesses manuelle et de roues arrière motrices, seule façon de vivre au mieux les sensations de la conduite hivernale! Précisons, en outre, que son état ne devrait pas requérir d’interventions trop approfondies, avoir peu de corrosion, être assez bon état mécanique et, finalement, être homologuée en Suisse. N’hésitez pas à nous envoyer vos propositions directement à la rédaction. Nous nous réjouissons déjà de partager cette aventure avec vous!

Vous trouverez de plus amples informations à propos de ce rallye en vous rendant sur le site de l’organisateur: www.raid.ch

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.