La citadine s’embourgeoise

La petite auto à succès de Skoda se renouvelle. La quatrième génération de Fabia grandit et gagne de nombreux équipements optionnels dignes des segments supérieurs.

Quand on pense à Skoda, c’est naturellement l’Octavia qui vient à l’esprit, du fait de son statut de voiture parmi les plus appréciées en Suisse. Il ne faut toutefois pas oublier la citadine Fabia, car c’est le deuxième véhicule le plus produit après l’Octavia, avec 4,5 millions d’unités vendues depuis 1999. Tous les 7 ans, ce modèle connaît une nouvelle génération. En 2021 apparaît ainsi la quatrième, plus grande et plus équipée que jamais.

Parmi les plus importants changements, la Fabia repose désormais sur la plateforme MQB-A0 du Groupe Volkswagen. Celle-ci rend la citadine plus spacieuse sur tous les plans. Elle atteint presque 4,11 m en longueur, gagne près de 5 cm largeur et son empattement s’allonge pour arriver à 2,56 m. Logiquement, le coffre en profite pour accueillir 50 l de plus que la génération précédente (380 l) et jusqu’à 1190 l au maximum. L’aérodynamique a été particulièrement étudiée, notamment avec des “volets” sur la face avant et des jantes optimisant la pénétration dans l’air de l’auto.

A l’intérieur, des chromes apparaissent ainsi que des coutures couleur cuivre et un éclairage d’ambiance. De nombreux équipements disponibles en option sont en effet dignes des segments supérieurs. Le pare-brise chauffant, la climatisation bi-zone ou le tableau de bord numérique de 10,25″ constituent quelques exemples. L’infodivertissement se compose de trois variantes, avec un écran central allant de 6,5″ à 9,2″ selon laquelle on choisit. En outre, plusieurs astuces typiquement Skoda inédites sur ce modèle rendent la vie plus facile, telles que de nouveaux rangements modulables.

Concernant la sécurité, la petite auto tchèque a également tout d’une grande avec jusqu’à neuf airbags. Les phares à LED sont montés de série l’avant, mais les «full-LED» à l’avant et à l’arrière demandent un supplément. Les assistants de conduite dernier cri peuvent également faire partie de l’équipement.

La gamme de propulseurs a été étendue à 5 moteurs essence. Le 3-cylindres 1,0 l développe à choix 65, 80, 95 ou 110 ch. Les trois premiers sont accompagnés d’une boîte manuelle à 5 vitesses, le dernier dispose d’une vitesse supplémentaire ou d’une boîte auto DSG à 7 rapports. Cette transmission équipe aussi de série le moteur le plus puissant, à savoir un 4-cylindres de 1,5 l de 150 ch et 250 Nm. Skoda annonce que les plus économiques d’entre eux pourront parcourir plus de 900 km sans passer par une station avec le réservoir optionnel d’une contenance de 50 l.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.