Petit SUV taillé pour la course

Hyundai dote son SUV compact de nombreux attributs sportifs. Le Kona N annonce des performances potentiellement alléchantes tout en gardant une certaine polyvalence.

Il suffisait d’ajouter un «N» au SUV urbain compact du coréen Hyundai pour le faire passer de sage et populaire à déluré et exclusif. La déclinaison sportive du Kona a tout d’une vraie sportive. D’abord au niveau visuel, avec une face avant aux larges entrées d’air et une calandre spécifique, des jantes alliage légères de 19 pouces, des étriers rouges ainsi qu’un spoiler et un diffuseur à l’arrière parmi d’autres éléments distinctifs. Une teinte de carrosserie particulière à ce modèle a également été créée: le Sonic Blue. Elle s’assortira bien avec la sellerie noire avec surpiqûres bleues en tissu, cuir ou Alcantara.

Ensuite, et c’est au niveau de ses spécificités techniques que ce Kona semble redoutable. Son 2.0 turbo développant 280 ch et 392 Nm de couple s’associe à une boîte automatique N DCT à 8 rapports. Celle-ci est censée permettre d’exploiter au mieux la puissance du moteur grâce à ses trois modes agissant sur le caractère du véhicule. En activant l’un d’eux ainsi que le Launch Control, le 0-100 km/h est promis d’être atteint en 5,5 s (Vmax 240 km/h) et ce, malgré ses seules roues avant motrices.

La technologie de ce SUV est omniprésente et sert tant aux performances qu’à l’agrément. Ses cinq modes de conduite et sa carrure d’utilitaire lui permettent de s’aventurer hors du bitume, mais aussi d’assurer des performances de haut niveau sur la route. On le doit notamment à une assistance de direction paramétrable, des suspensions réglables, un système de contrôle de traction ou un différentiel à glissement limité contrôlé électroniquement.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.