«Je conduisais à 6 ans»

A 20 ans, Kalle Rovanperä est le plus jeune pilote de l’histoire à prendre la tête du Championnat du Monde des Rallyes. Portrait d’un as du volant.

Au loin, le sifflement hystérique d’un moteur turbo grésille dans la forêt enneigée. Quelques secondes plus tard, les rugissements furieux du moteur à la limite du rupteur déchirent l’air polaire dans les environs de Rovaniemi. Kalle Rovanperä et sa Toyota Yaris WRC se jouent des virages. Le jeune Finlandais freine brutalement sa voiture de fonction, dont il fait décrocher l’arrière-train d’un petit coup de frein à main hyper précis, avant de catapulter son bolide de près de 400 chevaux vers la prochaine courbe. Une danse sur le fil du rasoir au volant d’une voiture jonglant avec les limites de la physique. 

Presque la routine pour le pilote d’usine âgé de 20 ans. Le rallye est une histoire de famille. Son père, Harri, pilote professionnel pour différentes écuries d’usine, a gagné en 2001 la grande classique hivernale du Rallye de Suède. «Je ne me souviens pas vraiment de ses courses. Tout petit déjà, je voulais conduire et, à six ans, j’ai pu le faire. A huit ans, j’ai eu le droit de conduire une Toyota Starlet, ce qui m’a autant enthousiasmé que mon premier rallye-sprint à l’âge de 10 ans, en 2011. La Starlet, on l’a encore. Sauf que les coussins de siège ont disparu et que le pédalier a repris sa place d’origine», raconte Kalle. Deux ans plus tard, il prenait le départ de son premier rallye. 

Seul problème, en Finlande, on ne peut courir en rallye qu’à partir de 18 ans. Par conséquent, c’est en Lettonie qu’il a fait ses débuts, tout d’abord lors de rallyes-sprints, puis de rallyes plus connus. Sur les étapes de liaison utilisant la voie publique, il devait céder le volant à son navigateur, Risto Pietiläinen, l’ancien copilote de son père Harri. Mais rien n’aurait pu empêcher Rovanperä de remporter à 14 ans, en 2015, le classement Junior du Championnat de rallyes de Lettonie au volant d’une Citroën C2 R2. En 2016, il est sacré champion de Lettonie avec sa Škoda Fabia R5, un exploit réédité en 2017.

Son permis de conduire à 17 ans

En parallèle, le manager Timo Jouhki l’envoie disputer le Championnat d’Italie pour qu’il s’habitue à piloter sur asphalte. Lors du Memorial Bettega, un rallye-show disputé sous forme de duels à Bologne, Rovanperä se hisse jusqu’en finale lors de sa première participation au volant d’une World Rally Car. Peu après son 17e anniversaire, en vertu d’une dérogation du gouvernement finlandais, Rovanperä décroche son permis de conduire. Il peut enfin participer à des championnats internationaux! Simultanément, Jonne Halttunen devient son nouveau navigateur, à la place de Risto Pietiläinen. Le duo fonctionne bien: trois semaines après son 17e anniversaire, Rovanperä fait son entrée au Championnat du Monde (CM) lors du Rallye de Grande-Bretagne 2017. Lors de l’ultime manche du CM, en Australie, il écrit un nouveau chapitre de l’histoire: en tant que plus jeune pilote de tous les temps, il gagne une épreuve de WRC2 (Ford Fiesta R5) et décroche un contrat de pilote officiel pour Škoda.

Le 1er octobre 2018, le jour de son 18e anniversaire, il participe aux essais préliminaires officiels du Rallye de Grande-Bretagne. Pour l’auteur de ces lignes, cela aura été l’occasion d’être brièvement son coéquipier. C’est vrai que son talent de jongleur était évident. Ainsi, nous nous souvenons de l’avoir vu jouer avec le pédalier avec une précision incroyable, lorsqu’il s’amusait à faire passer sa voiture d’usine entre les arbres. «On n’a pas l’air d’aller vite, mais ça va pourtant vraiment très vite», avait commenté Kalle. 

Un contrat avec Toyota

Lors de la manche suivante du CM, Rovanperä a impressionné tous ses concurrents du WRC2, y compris le Champion du Monde en titre. Histoire. En Espagne, il enfonce le clou et termine la saison au troisième rang du championnat de WRC2. Un an plus tard, le pilote officiel Škoda réitère son triomphe de Grande-Bretagne et s’assure deux manches avant la finale de la saison, le titre de champion dans la catégorie WRC 2 Pro. Il avait alors en poche un contrat de trois ans avec Toyota.

A 20 ans, Kalle Rovanperä est le plus jeune pilote de l’histoire à prendre la tête du Championnat du Monde des Rallyes.

Le rookie s’est empressé de marquer son territoire lors de sa saison inaugurale en WRC aux côtés des pilotes officiels Toyota, Sébastien Ogier et Ely Evans: dès le deuxième départ avec sa Yaris WRC, Rovanperä signe son premier podium. Hormis un accident en Sardaigne, il termine toutes les épreuves de la saison dans le top cinq! «Rouler derrière n’est vraiment pas mon truc; mes attentes envers moi-mêmes sont très élevées», analyse-t-il. Lors de l’ouverture du championnat à Monte-Carlo, il a dû s’avouer vaincu dans la lutte pour le podium et se contenter d’une quatrième place. «Naturellement, j’étais furieux de ne pas avoir pu me battre pour la victoire. C’est simple: rien n’a fonctionné», a concédé un Rovanperä, frustré par sa deuxième place à l’Arctic Rallye 2021 en Finlande. «C’est surtout lors des rallyes rapides sur gravillons en Finlande ou en Estonie que j’estime avoir le plus de chances de remporter ma première victoire. Autant je suis impatient de remporter ma première victoire au CM, autant je sais qu’il est plus important de faire preuve de constance,  c’est le seul moyen de devenir Champion duMonde», déclare avec une belle maturité le plus jeune leader du CM de tous les temps.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.