Les monstres de sortie

DISTRACTION Bugatti combat la morosité ambiante avec une bête de 1850 ch et 1240 kg. Fiat, Jaguar et Volkswagen complètent l’actualité auto.

Tandis que les rumeurs autour d’une éventuelle vente au spécialiste croate de l’hypercar électrique, Rimac, vont bon train, Bugatti prend le monde automobile à revers en dévoilant ce qui s’annonce comme l’un des jouets les plus extraordinaires de la planète, la Bolide. Dotée de performances stratosphériques, la voiture, qui n’est encore pour l’heure qu’un concept, semble parée pour décrocher de nouveaux records. Cherchant à abaisser les émissions de CO2 de sa gamme, Jag’ a dévoilé un nouveau moteur sur son E-Pace. De son côté, Volkswagen a dévoilé sa Golf VIII R, dotée de 320 ch, d’une transmission intégrale et d’un mode Drift. Fiat complète l’actu avec une variante «baroudeuse» de sa nouvelle Tipo.

Bugatti Bolide: La bête relâchée
La – le? – Bolide répond à une question: «Que se passerait-il si la firme de Molsheim développait un véhicule exclusivement réservé à la piste et donc dénué de toutes entraves légales?» La réponse est une automobile sportive d’exception ultra-puissante et ultra-légère. Voiture de tous les superlatifs, la française, assemblée autour du W16 8.0 quadriturbo, repousse effectivement les limites du possible en affichant une puissance phénoménale de 1850 ch et un couple gargantuesque de 1850 Nm. Mais, ce n’est pas le plus impressionnant; davantage habitué à travailler sur des voitures super luxueuses, Bugatti avait jusqu’alors développé des sportives plutôt lourdes, chacune de ses productions dépassant allègrement les deux tonnes. Avec la Bolide, Molsheim a conçu une hyper sportive de 1240 kg seulement. Voilà qui confère à la française un rapport poids puissance de 0,67 kg/ch! Pour atteindre un tel chiffre, Bugatti ne s’est pas seulement contenté d’ôter tout son cuir à une Chiron. Non, il a mis au point une nouvelle monocoque légère en carbone à très haute résistance. A noter que cette dernière s’équipe d’un système automatique d’extinction d’incendie, d’un dispositif de remorquage, de roues à verrouillage central, de vitres légères en polycarbonate et, enfin, d’une ceinture de sécurité six points. Pour l’heure, la Bolide n’est encore qu’un concept, ce qui explique pourquoi elle n’a pas encore de prix – qu’on imagine colossal s’il devait exister. Cela dit, il y a fort à parier que Bugatti décide de poursuivre l’aventure jusqu’au stade de la production.
Jaguar E-Pace: Hybridation, te voilà
Quelques semaines après avoir restylé son F-Pace, Jaguar repasse sur son petit SUV, le E-Pace. L’auto bénéficie de quelques modifications stylistiques parmi lesquelles de nouveaux phares désormais dotés de deux J superposés. Plus bas, les boucliers et les entrées d’air inférieures évoluent aussi. A l’intérieur, l’écran tactile du modèle préfacelift est déposé au profit d’une interface multimédia de dernière génération (Pivi Pro) de 11,4 pouces. Sous le capot, le P300e fait son apparition. Déjà aperçu sur l’Evoque, le groupe motopropulseur développe 309 ch grâce à l’association d’un 3-cylindres essence de 200 ch et d’un bloc électrique de 80 kW.
Donkervoort D8 GTO JD-70 R: Moins, c’est plus
Il y a un an, Donkervoort dévoilait la D8 GTO-JD70, une série limitée de la radicale D8 GTO conçue pour célébrer les 70 ans de Joop Donkervoort, le fondateur de la petite enseigne hollandaise. Aujourd’hui, la firme pousse plus loin le concept en dévoilant la D8 GTO-JD70 R, R signifiant radicale. Si l’auto s’arme toujours du célèbre 5-cylindres en ligne 2.5 d’Audi de 415 ch (520 Nm) sous son capot, elle gagne un système ABS de course doté de pas moins de 12 niveaux de réglage. En outre, elle se dote de plaquettes de course actionnée par un liquide de frein pensé pour le circuit et des étriers de freins arrières à six pistons. A noter que l’auto, qui ne pèserait que 725 kg, profite également de suspensions plus rigides.
Fiat Tipo: «Baroudisée» pour mieux convaincre
Si la Tipo a su se faire désirer, c’était pour soigner son entrée. Jouissant d’un nouveau logo Fiat inscrit en toutes lettres, la Tipo se pare également d’une nouvelle calandre. Et suivant la finition dans laquelle elle est configurée, l’italienne profite d’optiques full LED. Mais, c’est surtout l’apparition au catalogue de la nouvelle version «Cross» qui devrait faire battre les cœurs. Et pour cause, la variante emprunte au monde des SUV un protège carter en alu, des barres de toit ainsi que des contours d’aile en plastique. A noter que la Cross profite d’une garde au sol relevée de quatre centimètres. Sous le capot, un 3-cylindres de 100 ch fait son apparition. Dans l’habitacle, le nouvel écran tactile de 10,25 pouces est compatible avec Apple CarPlay et Android Auto.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.