Hyundai Ioniq: de modèle à marque à part entière

Le constructeur Hyundai lancera incessamment sous peu une nouvelle marque. Dédiée à l'électromobilité, elle s'appellera Ioniq.

Proposée dès son lancement (à Genève en 2016) dans pas moins de trois variantes, la Hyundai Ioniq deviendra une marque à part entière d’ici 2022. Bien entendu, celle-ci sera exclusivement dédiée aux véhicules électriques. Et c’est avec pas moins de trois modèles que la firme coréenne ouvrira les hostilités. Ceux-ci seront lancés dans les quatre prochaines années. La première auto à voir le jour sera la Ioniq 5, un SUV coupé de taille moyenne basé sur le concept 45 du Salon de l’automobile de Francfort de 2019. Cette voiture sera suivie en 2022 par la berline Ioniq 6 (basée sur le concept Prophétie), puis, en 2024, par l’Ioniq 7. De cette dernière, Hyundai ne donne que très peu d’informations. Tout au plus la marque précise-t-elle qu’il s’agira d’un grand SUV. En outre, la firme explique également que, dans sa nomenclature, les numéros pairs seront utilisés pour désigner les berlines tandis que les numéros impairs seront adoptés pour dénommer les SUV.

Techniquement, les modèles de la marque Ioniq seront tous assemblés sur la même plateforme modulaire. Connue sous le nom de E-GMP (pour Electric-Global Modular Platform), elle autorisera une capacité de recharge rapide ainsi qu’une grande autonomie. En outre, pour Hyundai, ce nouveau châssis sera l’occasion de repenser l’habitacle du véhicule afin de le transformer en un «espace de vie intelligent» selon les termes employés par le constructeur. Ainsi, les sièges seront-ils «hautement réglables» et la boîte à gants sera-t-elle dotée de tiroirs. Le lancement de la nouvelle gamme Hyundai reflète la volonté de de l’entreprise asiatique de devenir l’un des principaux leaders dans le domaine des VE à l’échelle mondiale, et ce d’ici 2025. Pour cela, la firme escompte vendre au moins un million de VE d’ici cette échéance.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.