Ford Mustang Mach-E 1400: La bête des circuits

Avant même la commercialisation du Mustang Mach-E, Ford a dévoilé la version de course de ce dernier.

Il y a quelques semaines, Ford avait dévoilé le Mustang Cobra Jet 1400, un engin à propulsion électrique mis au point avant tout pour les courses de dragsters. Aujourd’hui, la FoMoCo lève le voile sur la Ford Mustang Mach-E 1400, un proto de 1419 ch assemblé sur la base de la Mustang Mach-E GT. Pour arriver à une telle puissance, les équipes de Ford Performance et de RTR Vehicles ont travaillé au total plus de 10 000 heures.  Ainsi, le pack batterie ultra haute performance de 56,8 kilowattheures de la Mustang Mach-E 100 se compose de cellules de nickel-manganèse-cobalt. Le système de batterie est conçu de sorte qu’il est refroidi, pendant sa recharge par un liquide de refroidissement spécifique. Ces accumulateurs n’alimentent pas moins de sept machines électriques, trois à l’avant et quatre à l’arrière. Dès lors, la Mustang Mach-E 1400 dispose à son bord de cinq moteurs électriques de plus que la Mustang Mach-E GT à quatre roues motrices! Un arbre de transmission relie les moteurs électriques de la Mustang Mach-E 1400 aux deux différentiels, lesquels disposent d’une large gamme de réglages. Et ce afin d’adapter le véhicule aux diverses compétitions dans lesquelles il est appelé à concourir. Cela va des courses à grande vitesse aux compétitions de drift.

Vitrine technologique
«Le principal défi a consisté à maîtriser la puissance des sept moteurs, déclare Mark Rushbrook, Motorsports Director chez Ford Performance. La Ford Mustang Mach-E 1400 est pour nous un projet phare technologique; nous la concevons comme une vitrine de la performance régulièrement sous-estimée des véhicules électriques.» Le concept car permettra à l’équipe d’étudier différentes configurations (propulsion, quatre roues motrices ou traction) et leur impact sur la consommation d’énergie et les performances. A noter que la puissance peut être répartie entre les roues avant et arrière selon les besoins. Si son statut de véhicule électrique lui donne bien évidemment accès au freinage régénératif, la Ford Mustang Mach-E 1400 possède également le système de freinage Brembo issu de la Mustang GT4 de compétition, plus un système de frein à main hydraulique, pour le drift bien en tendu. Ce dernier interagit avec le système de contrôle des différents moteurs afin de, au besoin, couper l’alimentation électrique de tel ou tel moteur.

«Le moment opportun»
Ron Heiser, Chief Program Engineer du programme Mustang Mach-E, a expliqué que «le moment est parfait pour faire entrer en lice des véhicules de course entièrement électriques. En conditions de compétition, nous pouvons faire des découvertes qui s’intègrent plus tard dans nos véhicules de série. Ce prototype de Mustang Mach-E 1400 propulsé par une batterie entièrement électrique donnera du plaisir comme toutes les autres Mustang avant lui. Et grâce à l’expertise technologique de Ford Performance et de RTR, il met sur la route une portion supplémentaire non négligeable de puissance.» La Ford Mustang Mach-E 1400 fera ses débuts très prochainement aux États-Unis lors d’une course de Nascar. Pour l’entreprise, la course sert également de banc d’essai pour la mise au point de nouveaux matériaux tels que le capot en fibres composites organiques, une alternative légère à la fibre de carbone utilisée pour le reste de la carrosserie du véhicule.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.