L’innovation dans le viseur

MOKKA Le modèle ne fait pas qu’inaugurer la nouvelle calandre d’Opel, dénommée Vizor, il fait le plein de technologies. Signe de la stratégie du blitz, il est présenté en primeur en version électrique.

Quand Opel affirmait l’année dernière  qu’elle «passe à l’électrique», la firme à l’éclair ne plaisantait pas. Après avoir lancé sur le marché les Grandland X Hybrid4 et Corsa-e en 2019, la marque de Rüsselsheim ne rétrograde pas en 2020. C’est désormais au tour du tout nouveau Mokka de descendre dans l’arène. Signe irréfutable  de cette stratégie – la gamme Opel comptera huit modèles électrifiés dans sa palette d’ici 2021 – le Mokka est présenté en primeur dans sa version électrifiée, dénommée Mokka-e.  

A l’arrière, l’inscription «Mokka» s’affiche sur une bonne partie du hayon.
Le Mokka-e repose sur la plateforme CMP du groupe PSA. La capacité de la batterie est de 50 kWh. 

Un nouveau visage
Pour marquer ce nouveau cap, la marque a jugé bon d’afficher un nouveau visage. Le Mokka est donc la première Opel à arborer une calandre inédite, dénommée Vizor. «Avec le Mokka, nous réinventons Opel et affichons le langage stylistique d’Opel pour les dix prochaines années», assure Michael Lohscheller, CEO de la marque, soulignant l’importance symbolique du Mokka. Cette calandre, inspirée de celle vue pour la première fois sur le concept-car GT X Experimental, se distingue par sa forte présence. En effet, s’étendant sur toute la largeur de l’auto, elle englobe les projecteurs à LED. Cette calandre, tout comme l’inscription Mokka affichée sur la largeur du hayon, répond à la devise d’Opel, qui clame que le blitz doit être «courageux et clair». Un caractère plus affirmé et unique, qui souligne l’assurance avec laquelle Opel aborde sa nouvelle orientation vers l’électrique. 

Des phares intelligents
Toutefois, cette innovation stylistique serait bien vaine si elle ne trouvait écho dans les technologies embarquées sur le nouveau Mokka. De ce côté-là, le petit SUV d’Opel ne manque de rien, à commencer par les projecteurs matriciels à LED IntelliLux. Composé de 14 diodes, chaque phare adapte automatiquement le flux lumineux aux conditions routières. Plus besoin de commuter des feux de croisement aux feux de route, ou de risquer d’éblouir un autre véhicule circulant en sens inverse: le Mokka le fait pour vous. Ces projecteurs «intelligents» représentent une exclusivité dans la catégorie du Mokka. 

La démonstration technologique ne s’arrête pas là, puisque le Mokka aura droit à un régulateur de vitesse adaptatif, à un assistant de maintien de voie actif ou à une caméra de recul avec vue à 180°. A noter que la reconnaissance des panneaux de circulation est de série, tout comme le frein à main électrique. Ce dernier sera logé entre les deux sièges avant qui peuvent, en option, être en cuir et réglables électriquement. 

Pureté visuelle à l’intérieur
Toutefois, la principale innovation apportée par l’habitacle réside dans sa planche de bord. Le Mokka est, en effet, la première Opel à présenter le «Pure Panel»: à l’instar de la calandre qui se fond avec les phares, les écrans de l’instrumentation (12″) et du système d’infodivertissement (7″) ne semblent faire qu’un. Objectif? Eviter tout élément perturbateur à la conduite en présentant un habitacle aussi épuré que possible. Là encore, l’Opel Mokka reprend le concept de «détox visuelle» étrenné par le concept GT X Experimental. Le conducteur a ainsi, sous les yeux, les informations et les fonctions essentielles. Mieux, les commandes les plus importantes restent activables via des boutons physiques; le conducteur n’a, de la sorte, pas besoin de détourner les yeux de la route pour les atteindre. 

Avec le Pure Panel, ou le cockpit épuré, Opel cherche à éliminer toutes les distractions.

Plus petite, mais habitabilité inchangée
Cette clarté visuelle vise aussi à accentuer la sensation d’espace à bord. En effet, malgré une longueur totale raccourcie de 12,5 cm, le nouveau Mokka (4,15 m) bénéficie d’un empattement allongé de deux millimètres (2,56 m). L’habitabilité promet de ce fait d’être équivalente à celle de son prédécesseur, tout en améliorant la maniabilité du SUV dans les milieux urbains – son terrain de prédilection. La propulsion électrique, à l’efficience et à la réactivité imbattables, fait du Mokka-e un véhicule idéal pour les centres villes, mais pas seulement. Grâce à sa puissance maximale de 100 kW (136 ch) et sa vitesse de pointe autolimitée à 150 km/h, le SUV du blitz a ce qu’il faut pour sillonner sereinement les autoroutes. Les 260 Nm de couple maximal, eux, assurent des relances confortables dans toutes les situations de conduite. 

L’autonomie n’est pas non plus un problème, puisque la batterie de 50 kWh promet une portée de 322 km dans le cycle WLTP. Lorsque les accumulateurs sont à plat, il suffit de 30 minutes sur une borne de recharge à 100 kW pour raviver les batteries à 80 %. D’autres possibilités de «faire le plein» existent, que ce soit via une Wallbox à 11 kW ou la prise secteur à 2,3 kW. Signalons enfin qu’Opel offre une garantie de 8 ans sur ses accumulateurs. 

Le nouvel Opel Mokka, proposé également avec une importante palette de propulseurs thermiques, est sur la rampe de lancement. Les carnets de commande s’ouvriront après la pause estivale, et ce pour toutes les motorisations, auprès de votre concessionnaire Opel. Aucun doute, l’éclair est plus chargé à bloc que jamais!  

CONCOURS
Découvrez le Mokka en avant-première! A l’occasion de l’arrivée du nouveau SUV de segment B dans son réseau de concessionnaires suisses, Opel offre la possibilité aux lecteurs de la Revue Automobile d’assister à la soirée exclusive de présentation du modèle. Celle-ci se tiendra au début de l’automne. Ce sera ainsi l’occasion de s’asseoir derrière le volant du Mokka et de le découvrir dans les moindres détails, tout en profitant d’un apéritif dînatoire, parmi les experts de la marque. Pour participer au tirage au sort des 10×2 tickets mis au concours, envoyez vos coordonnées complètes à l’adresse concours@revueautomobile.ch avec, en objet, «Concours Opel Mokka». Le délai pour prendre part au tirage au sort est fixé au 31 juillet 2020. Tout recours à la voie juridique est exclu et aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. 

Vous trouverez le supplément de 16 pages « Spécial Opel » dans la version imprimée du journal. 

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.