Place aux pixels!

JEUX VIDÉO Les jeux virtuels n’ont jamais autant fait parler d’eux qu’en cette période de confinement. Focus sur les franchises les plus convoitées du moment.

Dans la mesure où ils permettent aux joueurs de s’évader virtuellement, jamais les jeux vidéo n’ont semblé si attirants. Et si réalistes aussi: non seulement, ils jouissent d’un graphisme au réalisme saisissant, mais ils peuvent être utilisés avec un volant et un pédalier complet. Ce n’est pas tout, la technologie permet également retransmettre les images sur des lunettes de réalité virtuelle. «Il ne manque plus que le casque», affirment des pilotes qui connaissent les vraies sensations de la course automobile. Autant dire qu’elle est bien loin l’époque du premier jeu vidéo d’auto avec volant (Gran Trak 10). Aujourd’hui, l’offre proposé par les développeurs s’est incroyablement diversifiée. Petite sélection.

Dirt Rally 2.0
La série de Codemasters compte treize itérations. Elle s’inspire de la série  des «Colin McRae Rally» dévoilée en 1998 et qui a longtemps été la référence pour les joueurs amateurs de rallye. Une nouvelle version complètement actualisée est annoncée, avec le pack Colin McRae. Il retrace la carrière de cette légende des rallyes, propose 26 circuits et plus de 80 voitures, dont la Subaru Impreza S4 Rally.
F1 2017
La série F1 de l’éditeur Codemasters existe depuis 2009. Elle est titulaire d’une licence de la Fédération mondiale de l’automobile (FIA), ce qui autorise la série à utiliser les vrais noms de pilotes et d’écuries. S’il existe des volets plus récents, c’est l’édition 2017 de la saga qui a particulièrement marqué les joueurs. Le mode carrière a fait l’objet de tous les soins, et les voitures classiques n’ont pas été oubliées.
Forza Motorsport 7
Les amateurs de diversité automobile y trouveront leur compte avec ce jeu de Microsoft Studios. Forza offre un choix de plus de 700 (!) autos et 30 circuits. Il plaît autant aux racers invétérés qu’aux néophytes. En mode Carrière, ces derniers ne se heurteront jamais à des adversaires virtuellement plus doués. Et pour cause, l’intelligence artificielle adapte son niveau de performance à celui du joueur.
Gran Turismo Sport
Les amateurs de sport automobile apprécieront énormément ce jeu. Très proche de la réalité, le septième épisode de la saga des Gran Turismo de Sony se démarque non seulement par son réalisme ultime, mais aussi par la richesse de ses détails virtuels. Les pilotes «numériques» ont la possibilité d’apposer sur leur voiture les stickers de leurs  vrais sponsors, qu’ils soient des multinationales pleines aux as ou un simple salon de coiffure local. Cette fantaisie rend la course virtuelle encore plus réaliste. Et les courses avec les copains d’autant plus amusantes.
Grand Prix Legends
Les courses à l’ancienne se bonifient avec l’âge. La première partie de la série Legends éditée par Papyrus Design est  sortie en 1998 et se concentrait sur la saison de F1 de 1967. Entre-temps, il y a eu la saison de F2 de 1967, la Canadian-American Challenge Cup de 1966, la F1 de 1955 et de nombreuses autres voitures de courses. Le bruit des moteurs est à tomber à la renverse!
GTR 2
GTR 2, grâce à son réalisme sensationnel, était en avance son sur son époque. Depuis sa commercialisation en septembre 2006, ses développeurs, les studios SimBin, ont toujours été couverts d’éloges. Il est conseillé d’y jeter un coup d’œil avant l’arrivée de la suite, attendue avec impatience. En effet, le troisième volet de la simulation du championnat GT de la FIA est, en effet, annoncé pour septembre prochain. Les teasers sur YouTube mettent déjà l’eau à la bouche.
iRacing
Ce jeu est depuis 2008 le numéro 1 incontesté de la communauté du sim racing en matière de jeu de compétition (voir aussi page 20). Les développeurs du titre collaborent directement avec les constructeurs, leur permettant de proposer une physique plus aboutie que sur les concurrents. Cela dit, iRacing n’est pas un jeu à mettre entre toutes les mains, puisqu’il faut quasiment avoir réussi des études d’ingénierie mécanique pour faire démarrer le véhicule.
Motorsport Manager 3
Participer à la course, sans volant à portée de mains?  C’est possible. Il suffit pour cela d’installer Motorsport Manager 3 sur votre smartphone. Dans ce jeu développé par Sega, il est possible de garder un œil sur le prochain talent de course, et de le développer. L’infrastructure de l’équipe exige, pour sa part, l’engagement d’ingénieurs de course capables de faire évoluer la voiture. A la fin de ce processus, c’est parti pour la piste!
Project Cars 2
Project Cars a été créé et financé en collaboration avec la communauté des joueurs de World Of Mass Development. Le jeu est sorti dans sa version finale le 7 mai 2015 sur PlayStation 4, Xbox One et Windows. Deux ans plus tard, avec le titre Project Cars 2, les développeurs bombardent leurs fans avec près de 200 voitures et 40 circuits. Le 3e volet de la série est en fin de développement.

Gran Trak 10

Les jeux de voiture numériques existent depuis l’avènement des ordinateurs. Le premier jeu avec volant, pédalier, levier de changement de vitesse (3 rapports avant, 1 arrière) a été introduit  en 1974, par Atari. Contrairement à la plupart des jeux automobiles qui suivront, le joueur ne voit pas la voiture en bas de son écran, centrée. Le jeu représente une vue d’hélicoptère du circuit.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.