2020 aura ses diplômés de la branche automobile

La pandémie de coronavirus impacte tous les secteurs de la branche automobile. Les examens auront lieu et les 2700 diplômés ont toutes leurs chances.

L’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA) annonce sur son site internet que les 2700 jeunes professionnel(le)s se préparant à la procédure de qualification passeront bel et bien leurs examens, mais sous une forme légèrement adaptée. Selon Olivier Maeder, responsable de la formation au sein de la direction de l’UPSA, les jeunes concernés obtiendront leurs diplômes: «L’accord passé entre les partenaires de la formation professionnelle permet aux apprenti(e)s, malgré les incidences du coronavirus, d’obtenir un certificat fédéral de capacité reconnu sur le marché du travail et une attestation fédérale de formation professionnelle». A condition, bien sûr, qu’ils possèdent les compétences idoines.

Moins d’épreuves pratiques
La Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité (CD & Q) de l’UPSA s’est penchée le 3 avril sur les propositions du groupe de travail national PQ 2020. Elle a décidé d’une procédure de qualification raccourcie avec un nombre réduit d’épreuves pratiques pour toutes les professions des formations initiales techniques de l’UPSA.

Pas d’écrit, ni d’oral
Cela signifie concrètement que les assistant(e)s en maintenance d’automobiles passeront cette année quatre épreuves pratiques, les mécanicien(ne)s en maintenance d’automobiles six et les mécatronicien(ne)s d’automobiles sept. La PQ 2020 ne prévoit aucun examen écrit ni oral. La note des connaissances professionnelles sera calculée à partir de la moyenne des notes semestrielles de l’enseignement des connaissances professionnelles. La note du dernier semestre n’est pas prise en compte.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.