Les voitures électriques court-circuitées par la petite lionne

CAR OF THE YEAR La petite Peugeot 208 a remporté la plus importante distinction du monde automobile avec une confortable avance sur les Tesla Model 3 et Porsche Taycan.

Il régnait une ambiance de mort, lundi, à Palexpo. Seule une poignée de spectateurs était présents dans la salle où se tenait la cérémonie pour le Car of the Year, alors que les années précédentes, journalistes et représentants se pressaient entre les quatre murs. L’annulation du Salon de Genève a aussi eu un impact sur la remise du plus important prix de l’industrie automobile, décerné depuis 1964. Toutefois, en dépit de l’annulation du GIMS, il était trop tard pour faire machine arrière: tout était prêt à Genève pour que l’édition 2020 du Car of the Year ait lieu. Le président du jury, Frank Janssen, a ainsi décidé de s’en tenir au plan originel. 

Large spectre
Cette année, les 60 jurés issus de 23 pays européens ont eu l’embarras du choix entre les différents modes de propulsion. Deux voitures 100% électriques figuraient parmi les sept concurrentes, avec les Tesla Model 3 et Porsche Taycan. On peut y ajouter encore la Peugeot 208, qui existe aussi dans une variante électrique. Le monde de la propulsion hybride était représenté par la Toyota Corolla et, si on y ajoute les hybridations légères, par les BMW Série 1, la Ford Puma et la Renault Clio. 

Après le succès d’une voiture électrique en 2019, la Jaguar I-Pace, Tesla a sans doute pensé qu’elle avait de bonnes chances de décrocher la timbale cette année. L’américaine a d’ailleurs fini le plus souvent en tête parmi les préférences des juges, même si au final cela ne lui aura pas suffi pour s’imposer. De façon plus surprenante, la Taycan a aussi suscité beaucoup d’enthousiasme parmi les membres du jury (allemands, notamment); surprenant car les modèles coûteux n’avaient, par le passé, aucune chance de passer la rampe. 

Au final, la Peugeot 208 décroche une victoire nette sur la Tesla Model 3, avec 39 points d’avance (281 points contre 242). La française a gagné sur la régularité, puisqu’elle a obtenu des points de la part de tous les journalistes, et qu’elle a fini le plus souvent première parmi les préférences, après la Tesla Model 3. Derrière la Tesla (242 points) et la Porsche (222), suivaient la Renault Clio (211), la Ford Puma (209) et la Toyota Corolla (152), la BMW Série 1 fermant la marche (133).λ

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.