Dépoussiérage à pleine charge

OFFROAD Quatre ans après ses débuts, le Land Rover Disco-very Sport s’électrifie. Ses qualités en tout terrain sont sauves. Ouf!

Avec le Land Rover Discovery Sport, l’aventure débute à l’arrêt, déjà. Oui, il fallait découvrir si nous avions affaire à un facelift du modèle lancé en 2014 ou à un tout nouveau produit. Pour le constructeur, pas de doute, le Discovery Sport millésime 2019 est un modèle entièrement nouveau. La marque justifie cette assertion par les nombreux changements apportés par le SUV de taille moyenne (4,59 m), à commencer par l’électrifi cation: si l’on exclut le modèle d’entrée de gamme (D4, 150 ch, deux roues motrices), tous les propulseurs reçoivent une hy-bridisation légère par le biais d’un alternodémar-reur intégré au moteur. L’adoption de la plate-forme Premium Transverse Architecture (PTA) –déjà utilisée sur le Range Rover Evoque – a permis de loger des batteries dans les soubassements de l’auto; une version plug-in hybride est dans les star-ting-blocks. Si Land Rover défi nit cette plateforme de nouvelle, elle ressemble davantage à une forte adaptation de celle utilisée jusqu’à présent, avec des modifi cations pour faire de la place aux packs de batteries.

Parenté avec l’Evoque
Parmi les (vraies) nouveautés, citons un système d’infodivertissement revu (un point d’accès Wifi 4G et une compatibilité Apple CarPlay et AndroidAuto font leur appari-tion), un habitacle aux matériaux plus cossus
et une console centrale présentant une large surface sensitive. Land Rover promet aussi un gain d’espace pour tous les occupants du Discove-ry Sport, qui peuvent être au nombre de sept (5+2). Techniquement, le SUV britannique reprend des innovations introduites par le Range Rover Evoque, comme le rétroviseur-écran (qui projette des images prises par une caméra située à l’arrière), le ClearSight et le Terrain Response 2. Ce dernier fonctionne comme un régulateur de vitesse pour tout terrain, capable de gérer seul frein et accélérateur, tandis que le ClearSight permet de voir ce qu’il se passe sous l’auto. Les images restituées sur l’écran de 10,25’’ autorisent une visualisation de l’emplacement précis des roues, les deux pneus avant étant simulés en 3D sur le moniteur haute défi nition.

Facile en tout terrain
Testés dans un terrain dans les environs de Barcelone, les deux systèmes ont fait mer-veille; le Terrain Response 2 s’est montré particulièrement doux dans ses impulsions, évitant tout choc, réaction brusque ou patinage. Même aux mains de conducteurs inexpérimentés en offroad, le SUV britannique a fait preuve d’une étonnante maîtrise. Avec un avantage pour les propulseurs diesel, au bénéfice de 500 Nm (D240) dès 1500 tr/min, au lieu des 365 Nm maximaux (P250) des moteurs essence. Sur route asphaltée, les mou-lins diesel nous ont aussi semblé le choix le plus judicieux pour déplacer les deux tonnes du Discovery Sport (configuration 5+2 places). La mouture essence (P250), prise en main également, nous a semblé plutôt apathique en comparaison. Le confort – aussi bien d’absorption qu’auditif – est, en revanche, de très haut niveau dans les deux cas. Pour le «Sport», contrairement à ce que promet le nom du modèle, il faudra repasser: le SUV anglais souffre d’une inertie certaine, les placements en courbe sont patauds et la direction ne retransmet que peu d’informations. Reste la question initiale: s’agit-il vraiment d’un nouveau modèle? Indéniablement, le nombre de nouveautés introduites par le Discovery Sport 2019 sont bien plus nombreuses que sur un face-lift normal. Même l’esthétique évolue considérablement pour la face avant, des projecteurs à LED faisant leur apparition. Toutefois, le flanc et la poupe restent très, trop, similaires au modèle sortant; on regrette que toutes les innovations apportées par le Discovery Sport 2019 n’aient pas eu droit à un emballage qui écarte tout doute sur sa réelle fraîcheur. Peu importe, cette mise à niveau est réussie, le Discovery Sport faisant ses premiers pas dans l’électrification de façon satisfaisante.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here