Une histoire bien vivante

Centenaire Petite commune française située dans le département d’Eure-et-Loir, La Ferté-Vidame vient de célébrer l’anniversaire de Citroën. Voyage à travers 100 ans d’innovations.

Créée en 1919, Citroën peut se prévaloir d’une histoire riche en modèles emblématiques, des productions qui ne se contentent pas simplement d’être conduites, mais qui se vivent, des autos qui ont du charisme, du charme et du caractère. Au point que certains férus de la marque donnent des surnoms à leur auto! C’est que depuis 100 ans, Citroën est pour bien des gens, non seulement synonyme de prix démocratiques, mais aussi de concepts révolutionnaires au design ultra aérodynamique. Pour certains, l’entreprise française signifie innovations technologiques aussi, lesquelles sont tout à la fois durables et astucieuses. Exemples de véhicules pourvus de toutes ces qualités: la «Déesse», la DS, ou encore la légendaire 2CV.

Le nom de son arrière-grand-père
Le nom remonterait jusqu’à l’arrière-arrière-grand-père du fondateur de la firme, André Citroën. Roelof était alors vendeur d’agrumes en Hollande. Quand Napoléon a soumis les Néerlandais en 1810, ceux-ci ont dû choisir un nom per-mettant de les identifier. Roelof a donc pris le sur-nom que lui avaient donné ses clients: «Limoenman» (traduit littéralement «l’homme aux citrons verts»). Au fil des générations, «Limoenman» est devenu «Citroen» (citron en néerlandais). Les trémas ont été ajoutés pour bien mettre en évidence la prononciation française, lorsque qu’André Citroën entra au Lycée Condorcet, à Paris.

Le Type 23 (1935-1969) a fait le déplacement.

Un génie de la publicité
Les 100 ans d’histoire de la firme sont aussi celle d’un génie qui se battait sur tous les fronts. Le créa-teur de la marque, André Citroën, aurait sans doute pu faire une carrière dans la publicité. Ce qui lui aurait peut-être évité de mourir brisé et ruiné. Très tôt déjà, Citroën a su mettre ses voitures en scène de façon médiatique, à l’aide de roadshows ou de records d’endurance. Par exemple, au milieu des années 1920, l’homme utilisa la tour Eiffel comme espace publicitaire; en Chine, il ira jusqu’à faire rouler ses autos sur la Grande Muraille. En outre, le génie fut l’un des premiers à utiliser les mi-niatures comme outils de merchandising.

L’anniversaire du siècle
Le rassemblement organisé par l’«Amicale Citroën & DS France», en partenariat avec le musée de la marque, «L’Aventure Peugeot Citroën DS», s’est déroulé sur un lieu mythique pour Citroën, l’en-ceinte du centre d’essais de La Ferté-Vidame, à en-viron 120 km à l’ouest de Paris. C’est là, dit-on, que la Citroën 2CV fit ses premiers tours de roue. Quelque 11 000 collectionneurs et 60 000 visiteurs ont rallié cet endroit particulier afin de célébrer le centenaire de la marque, se laissant aller à leurs souvenirs et partager leurs expériences avec des amateurs partageant la même passion.

70 000 visiteurs ont célébré leur marque favorite.
La SM, le carosse que Georges Pompidou a choisi comme voiture d’Etat.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here