KYBURZ EROD OFF ROAD: LA „NOMAD“ ÉLECTRIQUE EST SUISSE

A Genève, la petite firme suisse Kyburz a levé le voile sur un nouveau modèle. Version off road de l'eRod, elle se présente comme l'alternative écoresponsable de l'Ariel Nomad. Tour d'horizon de ce véhicule atypique.

Le stand e’Mobil du salon de Genève 2018 fait le plein de nouveautés… et de promesses. Et pour cause, s’il accueillait la Micro Microlino (la fameuse Isetta électrique suisse) dans sa livrée quasi définitive, il héberge aussi la déclinaison off road de celle qui a tout d’une Lotus Seven électrique, la Kyburz eRod.

Des émotions sans émissions

„Des émotions sans émissions sur et hors des sentiers battus“: c’est ce que vend le communiqué de presse de la petite marque suisse. Au vu des performances de l’engin, on est tenté de les croire. Effectivement, à l’instar de l’eRod normal sur lequel il est assemblé, le Kyburz eRod off road s’équipe d’un moteur électrique d’une puissance de 45 kW (61 ch) et d’un couple de 140 Nm. A première vue, cela ne parait pas énorme mais il ne faut pas oublier que l’eRod off road ne pèse que 650 kg et puis, toute cette cavalerie est disponible dès la moindre pression sur la pédale des gaz. Doté d’une batterie de 19,2 kWh (96 V/200 Ah), l’eRod parcourt jusqu’à 130 km sur une seule charge selon les valeurs communiquées par le constructeur.

Voiture plaisir

Esthétiquement, l’eRod off road se distingue de son petit-frère par ses pneus tout-terrain à gros profil, sa rampe de feux LED, son pare-buffle proéminent ainsi que par ses suspensions à long débattement. De quoi „se frayer un chemin sur (presque) tous les types de surfaces tout en se faisant plaisir“ selon le constructeur.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here