FORD MUSTANG BULLIT: „SORTIE DE GRANGE“ DU MODÈLE ORIGINAL

A l'occasion du reveal de troisième réédition de la Mustang Bullit, Ford a remis la main sur l'exemplaire original conduit par Steve McQueen dans le film éponyme.

Au Salon de Détroit, Ford a dévoilé une nouvelle et troisième réédition (après celles de 2001 et de 2009) de la Mustang Bullit, une voiture qui reprend la livrée de la Mustang de 1968 conduite par Steve McQueen dans le mythique film éponyme. C’est justement de cette dernière dont nous allons vous parler ici. La raison? Après plus de 50 années de disparition, Ford vient de remettre la main dessus.

Non pas une mais deux Mustang

Peu le savent mais en réalité, ce sont deux Mustang qui furent utilisées pour les besoins du film réalisé par Peter Yates. Après le tournage, les voitures suivirent des parcours différents: la première, la „558“, celle qui avait réalisé la plupart des cascades dans la mythique course-poursuite, fut malheureusement envoyée dans une casse, avant d’être retrouvée début 2017 à Baja, en Californie, la seconde, la 559, celle qui avait été pilotée par Steve McQueen et utilisée dans la plupart des plans rapprochés fut vendue peu après la sortie du film (1968) par la Warner à un particulier, avant de définitivement disparaître. Pendant un si long moment que certains allèrent même jusqu’à douter de son existence.

Plus qu’un mythe

Mais aujourd’hui, près de 50 ans plus tard, Ford a enfin retrouvé sa trace. Et on en sait un peu plus sur l’histoire de la Mustang: en 1974, la voiture fut rachetée par deux américains, Robert et Robbie Kiernan. Depuis lors, la Ford est restée la propriété de la famille Kiernan, et ce malgré les deux tentatives de Steve McQueen de leur racheter la voiture. Robert étant décédé en 2017, c’est désormais Sean, son fils, qui s’occupe de perpétuer l’héritage familial. Visiblement, le „reveal“ de la troisième réédition de la Mustang Bullit était pour lui le bon moment pour montrer que la version originale était davantage qu’un mythe. Une incroyable histoire qui fera d’ailleurs bientôt l’objet d’un documentaire.

Allez, juste pour le plaisir, on se repasse la course-poursuite mythique de Bullit:

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here