TESLA TRUCK: RÉVOLUTION POIDS LOURD

Non content d'avoir révolutionné le secteur du véhicule de tourisme, Tesla s'attaque au monde des poids lourds...

La semaine dernière, à Hawthorne, en Californie, parallèlement à la présentation de son roadster, Tesla a levé le voile sur son semi-remorque. Appelé tout simplement Truck, il accélérerait, selon le constructeur, de 0 à 60 mph (96 km/h) en 5 sec lorsqu’il évolue à vide. Chargé — il peut emporter jusqu’à 36 tonnes de marchandises —, il mettrait 20 secondes à réaliser le même exercice. Muni de 4 roues indépendantes et d’autant de moteurs, l’utilitaire Tesla se distingue par son profil aérodynamique au Cx de 0,36. Doué d’une autonomie de 800 km lorsqu’il est chargé à son poids maximum et à vitesse d’autoroute, le Tesla Truck est appelé à se recharger via des mégachargeurs capables de lui donner 640 km d’autonomie en 30 minutes. De quoi permettre à l’utilitaire de combler bon nombre de transporteurs comme l’a expliqué Elon Musk devant un parterre de clients, employés et journalistes: „Comme 80% de trajets font moins de 400 km (250 miles), ça veut dire qu’on peut aller à sa destination et revenir sans recharger“.

20% moins coûteux

Dotée d’un poste de conduite centrale, la cabine de pilotage du semi permet au conducteur de se tenir debout et de se déplacer sans contorsions comme l’explique l’homme fort de Tesla: „Le Semi Tesla sera bien plus agréable pour les conducteurs de camions, tout en augmentant leur sécurité et réduisant de manière importante le coût du transport de marchandises“. Effectivement, toujours selon Musk, un camion traditionnel au diesel serait „20% plus coûteux qu’un Tesla Semi“ en incluant tous les coûts y compris assurances et essence. Tesla propose déjà de précommander son camion en Amérique du Nord avec une caution de 5000 $ (4950 francs au taux de change actuel). Les premières livraisons sont prévues pour 2019.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here