TOYOTA FINE-COMFORT RIDE: VOYAGER DANS LE VELOURS

Au salon de Tokyo (27 octobre au 5 novembre 2017), Toyota dévoilera un concept de véhicule fonctionnant à l'hydrogène et pouvant transporter jusqu'à six personnes dans des conditions de confort optimales.

On le sait, les motorisations de la prochaine décennie (électrique à batterie et électrique à hydrogène) ouvriront la voie à de nouvelles architectures automobiles. Et pour cause, il est tout aussi facile de loger un moteur électrique sur un essieu qu’une batterie dans un plancher. Du coup, la transition vers une mobilité plus écoresponsable s’accompagnera sans aucun doute d’un changement radical dans les types de carrosserie utilisés. Le concept ID Buzz dévoilé par Volkswagen en janvier dernier au Salon de Détroit atteste d’ailleurs de cela.

Présenté à Tokyo

Plus récemment — aujourd’hui en fait! —, c’est Toyota, autre grand groupe automobile, qui a levé le voile sur un concept à la forme atypique. Désigné Fine-Comfort Ride, présenté officiellement au public au prochain salon de Tokyo (27 octobre au 5 novembre 2017), le prototype ne serait, selon ses concepteurs, rien de moins qu’un nouveau type de berline premium. Doté d’un empattement de 3,45 mètres (+30 cm par rapport à une Mercedes Classe S) et d’une longueur totale de 4,83 mètres, le concept profite de son excellente habitabilité (les roues sont rejetées aux quatre coins de la voiture) pour loger confortablement jusqu’à six personnes.

Confortable

Efficace sur le plan aérodynamique, le showcar utiliserait un revêtement qui isolerait l’habitacle de toutes les bruits parasites provenant de la route et des pneus. Car, comme son nom l’indique, le Fine-Comfort Ride se veut avant tout confortable. Ainsi, les 4 sièges s’adaptent à la posture des occupants, tournent sur eux-mêmes pour se faire face, ou encore prennent une position de couchage si les occupants souhaitent s’assoupir. A l’arrière, une banquette décrite par Toyota comme confortable peut accueillir deux personnes supplémentaires.

Hydrogène

Capable d’une autonomie de 1000 km, la Fine-Comfort Ride ferait le plein d’hydrogène aussi vite que l’actuelle Mirai, c’est-à-dire qu’il ne lui faudrait pas plus de trois minutes environ.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here