DYSON: UNE VOITURE ÉLECTRIQUE EN 2020

Dyson, le fabricant d’aspirateurs «qui ne perdent pas leur aspiration», a confirmé sa volonté de commercialiser une voiture entièrement électrique d’ici 2020.

S’il est réputé pour l’excellente qualité de ses aspirateurs sans sac, de la performance ses sèche-mains, de la beauté de ses ventilateurs, et du prix exorbitant de ses ses sèche-cheveux, Dyson est plutôt inconnu dans le secteur automobile. Mais la donne pourrait bel et bien changer. James Dyson, le génie à la tête de l’entreprise, a effectivement communiqué sa volonté de commercialiser une voiture électrique d’ici 2020: „Nous travaillons sur le développement d’une voiture depuis deux ans et demi maintenant.“ a-t-il expliqué hier à Londres.

2 000 000 000 de livres sterling

Pour mener à bien ce nouveau projet, l’homme aurait engagé pas moins de 400 ingénieurs et débloqué une enveloppe de deux milliards de livres sterling. Un milliard pour le développement de la batterie, un autre milliard pour la mise au point de la voiture à proprement parler.

Véhicule premium

Pour l’heure, peu d’infos ont filtré sur cette future voiture électrique. Tout au plus sait-on qu’elle n’espèrera pas rivaliser avec les véhicules commercialisés à grand échelle (Nissan Leaf, Renault Zoe) mais qu’elle devrait plutôt jouer dans la même cour que la Tesla Model S. Effectivement, à l’instar du sèche-cheveux facturé 479 francs (prix Manor), la voiture Dyson s’adressera à une clientèle plutôt aisée. Il y a peu de chances que l’on en sache davantage dans les jours qui viennent, Sir Dyson ayant expliqué qu’il ne souhaitait pas fournir d’informations supplémentaires afin de garder confidentielles les spécifications techniques de son véhicule.

Un ex-Tesla et deux ex-Aston martin

De la firme de Palo alto, le constructeur anglais devrait également s’inspirer de la stratégie de communication puisqu’il a récemment engagé Ricardo Reyes, ancien responsable de la com‘ chez Tesla, pour s’occuper des médias. En revanche, c’est à deux ex Aston Martin, David Wyer et Ian Minards, que l’entreprise a confié les poste de directeur d’achats et de directeur développement produits.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here