ASTON MARTIN ET RED BULL ÉTENDENT LEUR COLLABORATION

En plus de s'étendre à le F1, l'union des deux fleurons donnera au moins une petite sœur à la Valkyrie.

Avant de prendre le nom Valkyrie, l’hypercar développée conjointement par Aston Martin et Red Bull s’appelait AM-RB 001, soit Aston Martin – Red Bull 001. Un nom qui laissait à penser que la collaboration avait de grandes chances d’accoucher non pas d’un seul mais de plusieurs modèles.

AM-RB 002?

Aujourd’hui, après le succès commercial de la Valkyrie, les deux entreprises ont officiellement confirmé leur volonté d’étendre leur collaboration, Aston Martin parlant désormais de la Valkyrie comme «la première voiture d’une gamme de produits incroyables». Ce qui suggère de facto que d’autres produits AM-RB verront bel et bien le jour. Évidemment, pour l’heure, aucune info n’a filtré quant au(x) nouveau(x) produit(s) sur le(s)quel(s) les deux entreprises collaboreront.

Un nouveau centre de recherche

En revanche, ce que l’on sait déjà, c’est que, afin d’améliorer les synergies entre les deux fleurons, Aston ouvrira, un peu plus tard cette année, un nouveau centre de recherche sur le campus Reb Bull Racing, à Milton Keynes. L’endroit accueillera 110 ingénieurs.

Partenariat étendu à la F1

L’année prochaine, l’écurie Red Bull aura beau s’appeler Aston Martin – Red Bull, elle utilisera toujours des V6 Renault pour motoriser ses monoplaces. Mais, à l’avenir, cela pourrait bien changer: Andy Palmer, le CEO d’Aston Martin, a communiqué la volonté de sa firme de fabriquer un nouveau moteur à l’horizon 2021, lorsque les nouvelles règles de la F1 entreront en vigueur. Affaire à suivre.

Lire notre article sur les équipementiers qui ont fourni en pièces la Valkyrie:

ASTON MARTIN VALKYRIE: LE TOUR DES ÉQUIPEMENTIERS EN PRÉSENCE

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here