TERRAKHANA, NOUVEAU GYMKHANA DE KEN BLOCK

S’il excelle sur une planche à roulettes, sur une moto, ou encore sur une planche de snowboard, c’est à ses talents de pilotage que Ken Block doit sa renommée. Né 1à Long Beach, le californien de 49 ans s’est effectivement fait connaitre grâce à sa saga Gymkhana, une série de vidéos dans lesquelles il réalise des drifts dans des endroits insolites: les pistes d’un aérodrome, le port marchand de sa ville natale, l’Autodrome de Linas-Montlhéry, les plateaux extérieurs du studio Universal Pictures, les rues de San Francisco, la piste aménagée pour la promotion du jeu vidéo Need for Speed: Rivals, les rues de Los Angeles, ou encore, la ville de Dubaï.

Plus récemment, l’homme a abandonné l’environnement urbain pour un terrain de jeu plus sauvage, le désert de l’Utah. En effet, le californien a troqué l’asphalte contre le sable et les cailloux de l’Utah. A 4300 pieds d’altitude (1310 m environ), au volant sa Ford Fiesta RX43 de 600 ch, il s’est attaqué au désert américain, et plus précisément à Swing Arm City, lieu emblématique situé dans l’État américain de l’Utah. Si l’environnement est nouveau, Ken Block conserve la recette qui a fait le succès de ses vidéos: dérapages contrôlés, images à couper le souffle et voiture ultra-puissante.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here