FERRARI PORTOFINO: LE GRAND TOURISME À SON PAROXYSME

Appelée à remplacer la California T lors du prochain Salon de Francfort, la Ferrari Portofino a tout du parfait cabriolet de Grand Tourisme.

Décidément, chez Ferrari, le nouveautés s’enchainent à un rythme effréné. Après avoir dévoilé la 812 Superfast lors du dernier Salon de Genève, La firme de Maranello a présenté hier sa nouvelle voiture d’entrée de gamme, la Portofino. Situé à 36 km de Gênes, en Italie, Portofino est une station balnéaire italienne très prisée de la jet set. Après avoir repris le nom d’une région située de l’autre coté de l’Atlantique, Ferrari revient donc à ses origines pour cette nouvelle génération de cabriolet de Grand Tourisme.

Plus agressive

A l’extérieur, l’engin reprend les codes stylistiques de la 812 et de la GTC4 Lusso. Dessiné par l’atelier de design maison, il affiche des courbes plus agressives que celles de la California T: prises d’air à l’avant, flancs davantage creusés, feux arrières repoussés aux extrémités. Cela dit, toujours par rapport à la California, le toit „en dur“ est conservé. Ferrari précise toutefois qu’il peut désormais être actionné à vitesse réduite.

V8 retravaillé

Sous le capot, point de révolution puisque Ferrari y a installé V8 biturbo de la California T. Reste que grâce à des bielles repensées, une admission revue et un collecteur d’échappement monobloc en fonte, la puissance du 3,8 litres biturbo progresse de 40 chevaux par rapport au cabrio de précédente génération. Oui, le moulin développe désormais la bagatelle de 600 ch à 7 500 tr/min tandis que son couple atteint 750 Nm. Du coup, les performances sont en nette progression: 3,5 sec pour le 0 à 100. Pas mal pour un modèle d’entrée de gamme!

Technologies

Pour le reste, la Portofino se dote des dernières technologies de la marque au cheval cabré comme le différentiel arrière électronique E-Diff 3, une direction assistée électrique (déjà étrennée par la 812), ou encore la suspension magnéto-rhéologique, qui améliorerait la réactivité et le confort de conduite selon le constructeur. Ce dernier prétend également que la Portofinao est assemblée autour d’un tout nouveau châssis, et que ce dernier serait nettement plus léger et rigide que celui de la California. De combien sont les gains, Ferrari ne le précise pas.

Plus grande

A l’intérieur, la planche de bord dispose d’un système d’info-divertissement de 10,2 pouces. A l’arrière, les passagers profiteront de davantage d’espace puisque Ferrai a revu les mensurations de sa décapotable à la hausse: +2 cm en longueur et +3 en largeur. Merci aussi aux sièges avant moins épais. La voiture sera lancée officiellement au salon automobile de Francfort le mois prochain.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here