FIAT 500, NOUVELLE ŒUVRE D’ART DU MoMA

Pour son 60ème anniversaire, la Fiat 500 rejoint la collection permanente du MoMA à New York. Un bel hommage pour de cette petite citadine qui accède dans la foulée au statut d’œuvre d'art.

Elle serait, selon Fiat, la voiture la plus aimée de l’histoire du constructeur italien, l’icône qui en a fait craquer plus d’un au-delà des Alpes, en plus de rencontrer un grand succès dans le monde entier: des premières 500 à la fin des années 50, aux modèles Sport et D, en passant par les versions F qui détiennent le record du nombre d’exemplaires produits, jusqu’au 500 modèles L et R, c’est plus de 4 millions d’unités qui ont été fabriquées de 1957 à 1975.

Icône de style et de design

Cela dit, la Fiat 500 n’est pas seulement un symbole du marché automobile de masse. Au fil du temps, elle est également devenue une icône de style et de design comme l’explique Martino Stierli, le „Philip Johnson Chief Curator of Architecture and Design“ du MoMA: „La Fiat 500 est une icône de l’histoire automobile qui a changé la façon dont les voitures ont été dessinées et fabriquées en Italie. L’ajout de ce chef-d’œuvre du quotidien à notre collection étend les horizons du MoMA à l’histoire du design automobile“.

Ambassadrice mondiale

Le modèle acheté par le célèbre musée d’art moderne new-yorkais est une 500 F, la version la plus populaire jamais fabriquée de 1965 à 1972. De son 499,5 cm3, le modèle de collection tire 18 chevaux, une puissance capable de de l’emmener à la vitesse folle de… 95 km/h! Au MoMA, l’italienne devrait rejoindre une autre „sculpture en mouvement“, la Cisitalia 202.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here