VOLKSWAGEN: DES CONCEPTS DÉLURÉS À WÖRTHERSEE POUR MONTRER LA VOIE

A Wörthersee, Volkswagen a présenté deux nouveaux prototypes de Golf délurées: une GTI de plus de 400 ch et une GTE à l'autonomie électrique augmentée.

GTI Treffen

Depuis mercredi dernier, Reifnitz, petite ville située sur les berges du lac Wörthersee, dans le Land de la Carinthie en Autriche, est le centre de l’attention des aficionados de Volkswagen. La raison? La bourgade accueille le GTI Treffen, un évènement dédié aux fans de VW. Habitué à participer à l’évènement, la firme de Wolfsburg a pris l’habitude, depuis dix ans maintenant, de présenter des concepts de Golf complètement déjantés (le premier concept, à savoir la Golf GTI Performance, date de 2008). Cette année n’échappe pas à la règle, VW venant de dévoiler, aux cotés de sa petite up! GTI, deux nouveaux prototypes de Golf délurées, la GTI First Decade et la GTE Estate ImpulsE. Toutes deux sorties de l’imagination d’un jeune team de 13 apprentis, cinq jeunes femmes et huit jeunes hommes, les voitures sont des hybrides.

Lire notre article sur la VW up! GTI:

VOLKSWAGEN UP! GTI CONCEPT: TRIBUT À LA GOLF I GTI

Une Golf propulsion

La First Decade est la première Golf à apposer le blason GTI sur son hayon tout en embarquant sous sa carrosserie une motorisation hybride. Effectivement, le concept unique embarque un moulin exclusivement thermique développant la bagatelle de 410 ch. Une puissance que la voiture ne distille que via les roues avant. Autant dire que l’ASR n’est pas la pour faire de la figuration Pour autant, cette Golf n’est pas une pure traction puisque elle monte sur son train arrière une toute petite unité électrique de 48V qui développe tout de même la puissance de 12 kW (16 ch). Du coup, la GTI First Decade peut se transformer, au choix (via une application, ou par l’intermédiaire du système d’infotainment de la voiture, via Mirror Link), en traction thermique, en propulsion électrique, ou en 4Motion hybride. A l’extérieur, les apprentis ont opté pour une carrosserie peinte dans des nuances de bleu censées rappeler les couleurs du lac Wörthersee et du ciel qui le surplombe. Les flancs de la compacte sont ornés du numéro 10, allusion directe au nombre d’années depuis lesquelles le constructeur présente des concepts. L’intérieur reste assez sobre avec des sièges massants et des garnitures recouvertes dans la même couleur que celle de la carrosserie.

Lire notre article sur Wörthersee 2016:

40 ANS DE GTI À WÖRTHERSEE

Une GTE à l’autonomie augmentée

Quant à la GTE Estate ImpulsE, elle est assez semblable au modèle de série sinon qu’elle est Variant (comprenez par là break) et qu’elle fait appel à une batterie de plus grande capacité (16,8 kWh contre 8,8 kWh dans la GTE standard), de quoi permettre au proto d’afficher une autonomie proche de 100 km. S’il est quasi certain qu’ils resteront à l’état de show car, les deux Golf ont pour elles de montrer la voie qu’est en train de suivre Volkswagen.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here