PININFARINA IS BACK… EN IRAN

Pininfarina vient de signer un accord commercial avec Iran Khodro, un constructeur automobile iranien. La collaboration vise à développer une nouvelle plateforme modulaire.

Production à grande échelle

Pininfarina, la célèbre maison italienne de design, a annoncé hier, mardi 10 mai, avoir signé un important accord commercial avec la société automobile iranienne Iran Khodro. De cette collaboration future devrait naître une plateforme modulaire qui servira à la production d’au moins quatre véhicules selon les responsables du blason. Pininfarina sera impliquée dans l’ensemble du processus de développement de la voiture puisque le studio de design s’occupera de toutes les étapes, de la conception du proto jusqu’à la validation du produit final, en l’occurrence un véhicule susceptible d’être produit à grande échelle.

Une berline ou un SUV

Les deux entreprises ont expliqué que le premier véhicule à voir le jour ne serait autre qu’une voiture de tourisme de taille moyenne. On suppose qu’elles entendent par là un véhicule du segment D, celui des berlines familiales. A moins qu’il ne s’agisse de celui des SUV.

Un accord de 70 millions d’euros tout de même

Appelé à durer trois ans, l’accord commercial (dont le montant total se chiffre à hauteur de 70 millions d’euros), n’est pas le premier de ce type pour Pininfarina. Effectivement, depuis qu’elle est passée sous la tutelle de Mahindra, la maison italienne n’hésite pas à se lancer dans des gros projets d’ingénierie comme les récentes voitures à turbine Hybrid Kinetic Group, ou encore la Fittipaldi EF7. En outre, l’entreprise planifie également de développer une supercar électrique, en collaboration avec la société à laquelle elle appartient.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.