DES PNEUS PLUS BEAUX ET PLUS INTELLIGENTS

A Genève, Pirelli avait levé le voile sur une nouvelle gamme de pneus de couleur. Retour sur cette innovation encore réservée aux voitures de prestige mais qui devrait rapidement s'étendre aux véhicules premium.

Deux importantes innovations

La mythique entreprise milanaise Pirelli a souvent endossé le rôle d’innovateur technologique dans le monde du pneumatique. Après le pneu radial Cinturato, créé dans les années 1950 et le pneu taille basse P Zero, dans les années 1980, Pirelli se lance aujourd’hui dans de nouveaux défis. Au Salon de Genève, la firme italienne a présenté deux importantes innovations.

Pneus de couleur

Elle a d’abord levé le voile sur des pneus de couleur, inspirés des teintes qu’elle utilise pour distinguer les différents types de gomme; ainsi, au moment de changer ses gommes, l’automobiliste pourra opter pour des pneus P Zero ou Winter Sottozero standard ou avec cette touche de couleur qui égayera les flancs de ses gommes. Il pourra aussi intégrer la seconde trouvaille du manufacturier transalpin, le «Pirelli Connesso». Ce système de contrôle communique l’état du pneu au conducteur, via son smartphone.

Il affiche sa couleur

Pour la couleur, les ingénieurs de Pirelli ont développé des matériaux extrapolés de la F1 et des moyens de protection garantissant des couleurs lumineuses et durables. Une manière pour Pirelli de répondre aux désirs de personnalisation toujours plus grands de la clientèle premium. Les couleurs disponibles sont rouge, jaune, blanc et argenté, mais le constructeur promet, pour l’avenir, des pneus disponibles dans toute autre couleur. Une première édition, expérimentale, de ces pneus colorés a fait son apparition sur des supersportives de la trempe des Pagani, Lamborghini ou McLaren. Dès les mois estivaux, des gommes de 19 pouces seront proposées pour Ferrari, Aston Martin, Porsche et Bentley. Pirelli prévoit par la suite d’étendre les Colour Edition aux véhicules du segment premium.

Quelques grammes

Pirelli précise aussi que le capteur, qui ne pèse que quelques grammes, n’a aucune incidence sur le niveau de performance du pneu. Ce dispositif est capable de mesurer la pression d’air dans le pneu, la température et les sollicitations statiques verticales, d’où il extrapole le kilométrage couvert et l’usure. A l’avenir, il sera en mesure d’indiquer la longévité résiduelle du pneu; lors du gonflage, le capteur pourra officier comme manomètre additionnel. L’application aura également une utilité préventive, car elle avertira le conducteur d’une chute de la pression ou d’une usure exagérée de la bande de roulement. Elle rappellera aussi des intervalles de changement de pneus saisonnier et proposera des distributeurs les plus proches. Des rendez-vous pourront aussi directement être pris par ce biais.

Pirelli Connesso

Contrairement à d’autres systèmes de contrôle de la pression des pneus (TPMS) embarqués actuellement utilisés, le Pirelli Connesso fonctionne aussi bien pendant le trajet qu’à l’arrêt. D’ultérieurs perfectionnements prévoient aussi l’identification de crevaisons lentes, afin de prendre immédiatement les mesures préventives, comme le remplacement du pneu! Et ce, à l’endroit même où le véhicule est garé. L’appli Pirelli Connesso est la première plateforme qui connecte entre eux fabricants de pneus, consommateurs et canaux de distribution.

Les States avant l’Europe

Le système Pirelli Connesso sera en un premier temps disponible avec les pneus Pirelli P Zero et Pirelli Winter Sottozero en seconde monte, dans les dimensions supérieures à 19 pouces dès cet été, en commençant par les Etats-Unis. La plateforme y a été mise au point en coopération avec des entreprises de pointe de l’industrie du numérique. Par la suite, le pneu à capteur intelligent sera aussi commercialisé sur les marchés principaux d’Europe et d’Extrême-Orient.

Pas seulement en 2e monte

Si le nouveau système de Pirelli est actuellement destiné au marché de la deuxième monte, il est aussi prévu qu’il équipe les véhicules à la sortie d’usine. Le Pirelli Connesso se veut l’un des effets les plus marquants du programme «Cyber Technologie» dans lequel Pirelli s’est lancé en 2005. Ce projet avait pour ambition de connecter le plus possible conducteur, voiture et pneus.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here