AUDI A8 : TIME IS MONEY

La prochaine génération d'Audi A8 sera la voiture de série la plus avancée sur le plan autonome. Commercialisée plus tard cette année, elle autorisera son conducteur à lâcher complètement le volant pour le laisser vaquer à ses occupations.

Niveau trois

L’information émane du toujours très bien informé site anglais Autocar: lorsqu’il sera commercialisé plus tard cette année, le vaisseau amiral d’Ingolstadt offrira une autonomie de niveau trois, c’est à dire qu’il sera équipé de technologies qui permettront au conducteur d’abandonner complètement le contrôle de la voiture, autorisant dans la foulée ce dernier à vaquer à ses occupations. Pour autant, le conducteur — qui n’en est plus vraiment un du coup! — devra rester alerte car la voiture peut lui demander, via des avertissements sonores et lumineux, de reprendre le contrôle. Lorsque cela arrive, l’automobiliste a une dizaine de secondes pour reprendre la main.

Issue de l’A7 Piloted Driving?

Le dispositif autonome de l’A8 ressemble très fort à la technologie embarquée par l’A7 Piloted Driving, un prototype de voiture autonome qui semblait déjà prêt à entrer en production lorsque nous l’avions testé sur les routes allemandes il y a un an.

Plus avancée que la Classe S

Dotée d’un châssis qui mêle aluminium, acier, carbone et magnésium, la future Audi A8 sera plus avancée sur le plan autonome que la nouvelle Mercedes Classe S. Cette dernière ne propose qu’une autonomie de niveau deux, qui autorise le conducteur à enlever ses mains du volant et ses pieds des pédales mais ne lui permet pas de faire autre chose que de rester concentré sur la route.

Bride gouvernementale

Reste que les législations gouvernementales des différents pays européens empêcheront l’A8 d’évoluer en mode tout autonome comme l’a rappelé le PDG Rupert Stadler lors de la conférence de presse annuelle d’Audi. Cela dit, les gouvernements européens cherchent à modifier les lois en vigueur afin de permettre l’utilisation de la technologie sans conducteur. Affaire à suivre.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.