HYUNDAI I30 N : LE NÜRBURGRING EN GUISE D’ULTIME TEST

En phase finale de développement, la I30 N n'a plus qu'à valider une dernière épreuve avant d'être commercialisée, les 24 heures ADAC Zurich. La course se déroulera au Nürburgring.

«24 Heures ADAC Zurich»

Visiblement, Hyundai soigne le développement de son I30 N „aux petits boulons“. Après l’avoir emmené faire un petit tour sur la glace suédoise d’Arjeplog en compagnie de Thierry Neuville, Hyundai a inscrit sa bombinette à deux épreuves d’endurance. La première s’est déroulée ce samedi et a servi de préparation à la seconde, les «24 Heures ADAC Zurich» — précisons que la voiture avait déjà participé à la compétition l’année passée. Disputée fin mai sur la mythique boucle nord du Nürburgring, cette course permettra aux ingénieurs Hyundai, venus spécialement de Namyang en Corée du Sud et des centres R&D en Europe, d’affiner les performances du véhicule en prévision de son lancement commercial prévu plus tard dans l’année.

Un ex BMW M

Derrière le développement de la I30 N, on retrouve l’ancien vice-président du développement des produits chez BMW M, Albert Biermann. L’homme est aujourd’hui en charge des tests et du développement des véhicules haute performance de la marque coréenne — l’I30 n’est que le premier modèle d’une gamme sportive qui en comptera trois.

Expérience en course indispensable

Pour l’homme, il est indispensable que Hyundai acquiert une expérience en course: «Nous voulons que notre gamme haute performance puisse s’appuyer sur des expériences accumulées en compétition. Il est donc important que nous nous engagions avec des modifications minimales (NDLR: les caractéristiques techniques des deux I30 engagées sont très proches de celles du véhicule de série. Hyundai précise d’ailleurs que les véhicules engagés dans cette épreuve sont équipés d’un moteur turbocompressé de 2.0 litres et de la boîte manuelle à six rapports, avec la même mise-au-point du groupe propulseur et de la transmission que celle prévue pour l’i30 N de série). Le Nürburgring est le circuit sur lequel i30 N a effectué la plupart des essais et de mise au point du châssis.»

Un centre de développement au Nürburgring

Et comme il semble qu’il n’y ait pas de meilleurs endroits au monde que le Nurbürgring pour aiguiser les performances d’un véhicule, Hyundai possède, non loin de la célèbre Nordschleife, un centre d’essais de 3 600 m2. L’équipe technique qui y est basée tire avantage du circuit, de ses 73 virages, de ses pentes à 17%, ou encore de ses différences d’altitude de 300 mètres.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here