AUDI A8 : LE NOUVEAU CHÂSSIS EN DÉTAIL

A défaut de dévoiler toute la voiture, Audi lève le voile sur le châssis de la future A8.

Légère et rigide

Réputés pour leur châssis en aluminium, les différents modèles d’Audi A8 ont toujours été la vitrine technologique de la marque aux anneaux. Et, visiblement, la prochaine génération ne fera pas exception à la règle. On en veut pour preuve que son châssis sera non seulement composé d’aluminium et d’acier mais aussi de carbone et de magnésium. De quoi rendre le prochain vaisseau amiral du constructeur premium aussi léger que rigide comme l’explique un communiqué de la marque: „Les matériaux employés ainsi que les nouvelle technologies utilisées permettront d’alléger le véhicule. La raideur en torsion, quant à elle, est un quart plus rigide que sur l’A8 de troisième génération, la D4.“

Différents matériaux

Évidemment, le carbone n’est pas utilisé dans le même ordre de grandeur que sur la plateforme d’une supercar — on pense notamment au „monocage II“ de la 720 S. Non la nouvelle A8 n’utilisera le matériau composite que pour son tablier arrière. Reste que ce dernier contribuera à une grande partie (Audi parle de 33%) de la rigidité en torsion du véhicule. Pour la cellule, Audi a fait appel à de l’acier formé à chaud. Le matériau haute résistance est utilisé pour la partie inférieur de la cloison avant, les seuils de portes latéraux, les montants A (du pare brise) et B (centraux). Le reste du châssis est majoritairement composé d’aluminium (58%).

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here