AUDI RS5 : UN V6 DÉVELOPPÉ CONJOINTEMENT AVEC PORSCHE

Downsizing pour la nouvelle RS5? Oui mais...

Avec Porsche

En 1992, le constructeur d’Ingolstadt avait marqué les esprits en développant, en collaboration avec Porsche, l’Audi RS2. 25 ans plus tard, à Genève, l’histoire se répète plus ou moins, la firme allemande ayant dévoilé la nouvelle RS5, une voiture qui s’équipe du V6 développé conjointement par les deux fleurons allemands.

V6 2,9 l

A Palexpo, Audi a dévoilé sa RS5. Certes, on ne s’y attendait pas, mais ce n’est pas vraiment une surprise non plus, l’agenda des nouveautés de la marque allemande étant réglé comme du papier à musique. Non, la véritable suprise, c’est la motorisation qui anime ce nouveau bolide; en l’occurrence l’ancien V8 4.2 a été délaissé au profit d’un plus petit V6 2,9 l. Le moteur, on le connait, il est étrenné par la Panamera 4S, une voiture dans laquelle il développe 10 ch de moins puisque là où la Porsche développe 440 ch, l’Audi, elle en fait 450. A l’instar de la S5, la RS5 transmet son couple aux quatre roues via une boîte automatique à convertisseur de couple à huit rapports qui est issue de la banque d’organes de l’équipementier ZF. Davantage typée propulsion, la RS5 envoie davantage de puissance sur le train arrière (40/60 par défaut).

Sous les quatre secondes

Esthétiquement, le coupé d’Ingolstadt se distingue de la version standard par son look badass: calandre en nid d’abeille portée par un bouclier orné de prises d’air monstrueuses, ailes avant et arrières élargies de 15 mm, diffuseur arrière percé de sorties d’échappement ovales et — c’est une nouveauté chez Audi — toit allégé en carbone. Et parce que son ramage est à la hauteur de son plumage, la RS5 ne met que 3,9 s pour atteindre 100 km/h.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here