SEAT IBIZA : PRIMEUR IBÉRIQUE

Hier soir, à Barcelone, Seat a donné naissance à la petite sœur de la Leon: l'Ibiza.

Modèle à succès

Lancée en 1984, deux ans avant le rachat de Seat par Volkswagen, l’Ibiza fait les beaux jours de la marque ibérique depuis plus de trois décennies. Modèle très important pour le constructeur espagnol — il précise d’ailleurs qu’avec plus de 5,4 millions d’exemplaires écoulés, l’Ibiza est la Seat la plus vendue —, la polyvalente se décline aujourd’hui dans une cinquième mouture, exclusivement déclinée en 5 portes.

New SEAT Ibiza_001Priorité à l’espagnole

Comme le faisait avant elle l’Ibiza quatrième du nom, la citadine espagnole de cinquième génération inaugure une nouvelle plateforme. Effectivement, la belle espagnole est assemblée sur un tout nouveau — et donc pour le moment exclusif — châssis: le MQB A0. Aussi, la nouvelle Ibiza évolue à bien des égards. A commencer par les mensurations d’abord qui changent du tout au tout: la largeur gagne 87 mm, tout comme les voies qui prennent 60 mm à l’avant et 48 mm à l’arrière. L’empattement est aussi à revoir à la hausse puisqu’il grandit de 95 mm (2,564 m). En fait, seule la longueur diminue puisqu’elle affiche désormais 2 mm de moins qu’auparavant.

New SEAT Ibiza_005Habitabilité optimisée

Et qui dit empattement plus long, dit également habitabilité optimisée. Aussi, les places arrière gagnent 35 mm d’espace aux genoux. C’est spacieux, à l’instar du coffre qui gagne aussi en volume (63 litres) puisqu’il permet d’embarquer 355 litres de bagage. Une prouesse digne du cousin tchèque.

New SEAT Ibiza_006Auto emocion

A l’intérieur encore, même s’il suit la mode qui fait pour le moment la part belle à l’horizontalité, le tableau de bord adopte un style très allemand, très austère donc. Il accueille un nouvel écran tactile de 8 pouces qui commande toutes les fonctions d’infodivertisserment. Plus en dessous, la citadine se munit d’une touche d’extravagance: en option, la console centrale s’habille d’un starter rétro-éclairé qui palpite à la manière d’un cœur humain, comme pour rappeler le slogan de la marque espagnole: „Auto emocion“.

New SEAT Ibiza_009Air de famille

Plus courte, la voiture affiche un style très proche de celui étrenné par la grande sœur, la Leon. Il n’est d’ailleurs pas exagéré de parler de petite Leon tant le lien de parenté — surtout à l’avant — entre les deux sœurs est indéniable. Il faut dire que c’est la politique adoptée par nombre de marques du groupe Volkswagen, Audi en tête. Cela dit, la face arrière de la polyvalente prend visuellement ses distances avec celle de la compacte, au niveau des phares surtout.

New SEAT Ibiza_002Motorisations

Tendance faisant loi, Seat favorise les motorisations essence, sans pour autant négliger les diesel. Aussi, l’offre des moteurs à allumage commandé débute avec un 3-cylindres 1.0 MPI de 75 ch, continue avec un bloc 1.0 TSI turbocompressé décliné dans une version de 95 ou de 115 ch, et termine par un 4 cylindres 1.5 TSI de 150 ch. Plus chiche, l’offre diesel ne propose qu’un unique 1.6 TDI. Cela dit, le moulin sera décliné dans trois niveaux de puissance: 80, 95 et 115 ch. Ils sont au choix accouplés à une transmission manuelle (5 rapports jusqu’à 95 ch, 6 au-delà) ou à une DSG à 7 vitesses.

New SEAT Ibiza_007Technologies

Enfin, la nouvelle Ibiza est technologique et connectée. Doté de série du „Front assist“, le freinage autonome avec détection des piétons, elle accueille en option une caméra de recul, un régulateur de vitesse adaptatif, ou encore des feux full LED. Son dispositif d’infodivertissement dispose également de la technologie „Mirror link“, „Android Auto“ ou „Apple Car Play“. Pour l’heure, Seat n’a rien dévoilé des tarifs de la belle, se contentant de préciser que la commercialisation de la belle est prévue pour cet été. Affaire à suivre, lors d’un premier contact.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here