KIA STINGER : LE PREMIUM DANS LE VISEUR

A Détroit, le Coréen Kia a "lancé" sa Stinger, un coupé GT qui met l'accent sur le plaisir de conduite. La target de ce missile? Dynamiter le segment des coupés/berlines à 5 portes. Le premium a du mouron à se faire.

FIM-92A

Le lance-missile sol-air portable Stinger, officiellement connu sous le nom de FIM-92A, a été mis au point en 1981 afin de permettre à l’US Army de descendre des hélicoptères et des avions de combat ennemis qui évoluent à basse altitude. Nul doute qu’en donnant le nom de ce missile à la version de production de son concept GT, Kia n’a d’autre objectif que de dynamiter le segment des berlines/coupés 5 portes premium.

458769Eurasienne

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Kia s’est donné les moyens de parvenir à ses fins. La preuve? Non seulement, le coréen a passé plus de cinq ans à développer son proto GT (présenté à Francfort en 2011), mais il l’a aussi peaufiné dans le berceau de l’automobile premium: l’Allemagne. Effectivement, mise au point à Francfort dans le studio de design de la marque, la Stinger a surtout été développée sur la boucle nord du Nürburgring. Et ce n’est pas tout. Afin de lui assurer son tempérament sportif, Kia a aussi tenu à débaucher un ancien ingénieur du département „M“ de chez béhème. C’est dire si la voiture vise le premium sportif!

458770Sportive

Sous le capot, l’acheteur de la Stinger aura le choix entre 2 motorisations. La première, un 4-cylindres 2.0, développe 255 ch à 6200 tr/min. La seconde, un V6 biturbo de 3,3 litres développant 365 chevaux à 6 000 tours/minute, s’installe dans la version GT de la berline. Montés longitudinalement dans la berline, les deux moulins transmettent l’ensemble de leur couple aux roues arrière (ou aux 4 roues en option) via une boîte automatique à huit rapports.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here