ALFA ROMEO STELVIO : LES HAUTEURS NE LUI FONT PAS PEUR

Deuxième offensive chez Alfa Romeo, après la Giulia: cette fois, le Biscione attaquera par les montagnes, avec le Stelvio, un SUV portant le nom d’un col alpin.

Segment incontournable

Adulés par certains, détestés par d’autres, les SUV mettent tous d’accord sur un point : ils se sont imposés comme de véritables poules aux œufs d’or pour les constructeurs. Avec une part de marché qui ne cesse de grandir, atteignant environ 52% aux Etats-Unis et 30% en Suisse en 2016, ils sont devenus incontournables pour les marques. A part de rares exceptions, toutes les firmes proposent au moins un de ces véhicules haut sur pattes. Si elle a longtemps rechigné à le faire – il aura fallu attendre 13 ans, après la présentation du concept Kamal, en 2003 – Alfa Romeo vient de rejoindre le club à son tour. Un affront pour l’histoire de la marque, riche en voitures sportives?

2018 Alfa Romeo Stelvio

SUV sportif

Reid Bigland, patron du Biscione, se veut rassurant : « Bien qu’un SUV badgé Alfa Romeo puisse sembler aller contre notre pedigree en compétition, une minute derrière le volant suffira pour convaincre qu’il s’agit bien de la nouvelle référence parmi les SUV sportifs. » Une annonce gorgée d’assurance, voire de prétention diront certains ; mais Alfa Romeo a de bonnes raison d’être confiant, car le Stelvio a été développé par l’équipe derrière la Giulia Quadrifoglio. Pour rappel, la mouture déjantée de la Giulia s’est imposée comme reine des berlines à quatre portes au Nürburgring, avec un temps de 7’32’’.

2018 Alfa Romeo Stelvio510 ch

Le Stelvio reprend, dans sa version Quadrifoglio, le même 2,9-litres V6 biturbo à injection directe d’essence capable de 510 ch, de la Giulia. Ce propulseur travaille de concert avec une boîte à 8 huit rapports ZF et transmettra toute sa puissance via quatre roues motrices. Les performances sont ébouriffantes, puisque le 0 à 100 km/h serait balayé en 4 secondes et la boucle nord du Nürburgring avalée en 7’59’’. Un temps à prendre avec des pincettes, car «basé sur des simulations », d’après Reid Bigland ; nous, nous attendrons un «vrai» temps. Sur le papier, du moins, le Stelvio Quadrifoglio a tout en main pour se positionner comme l’un des SUV les plus performants du marché.

2018 Alfa Romeo StelvioCommercialisation au printemps 2017

Mais la Quadrifolgio n’est que le début. Une déclinaison plus «sage», vendue aux USA sous le label TI, a déjà été annoncée. « Sage» est un bien grand mot, puisque, avec le quatre-cylindre 2 l 280 ch (400 Nm) emprunté à Giulia Veloce, elle pulvérise le 0 à 100 km/h en 5,5 s. Gageons que d’autres versions moins puissantes complèteront vite la gamme, dont des diesels, même si pour l’heure rien n’a filtré sur eux. Nous en saurons sans doute plus à la présentation de la version « civile » du Stelvio, prévue pour le Salon de Genève 2017. La commercialisation débutera, elle, au printemps 2017.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here