CONCEPTS BMW M3 : 30 ANNÉES DE PROTOTYPES LES PLUS FOUS

2016 marque le 30e anniversaire d'une icône de l'automobile, de celle qui, lors de sa commercialisation en 1986, a révolutionné le segment des petites berlines de sport de taille moyenne. Retour sur les concepts qui ont façonné l'histoire de ce modèle emblématique qu'est la BMW M3.

Concepts loufoques

Aux yeux de certains puristes, la BMW E30 M3 est considérée comme la béhème par excellence. Pourtant, depuis sa commercialisation en 1986, la firme de Munich n’a eu de cesse d’affiner sa petite berline sportive. Bien évidemment, ce développement est logiquement passé par la réalisation de certains prototypes, tous plus loufoques les uns que les autres. Ces 30 bougies soufflées sont l’occasion pour la RA de revenir sur quatre concepts qui, pour diverses raisons, n’ont jamais dépassé le stade de show car.

p90236808_highres_the-bmw-m3-family-09L’origine de la production

Si les générations suivantes furent avant tout développées à destination d’une clientèle de plus en plus nombreuse, il ne faut pas croire que la première M3 ait été imaginée à la base comme une tentative de produire un modèle sportif phare qui s’écoulerait à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires. Non, initialement, la M3 est née grâce au règlement du Groupe A qui obligeait les constructeurs à commercialiser et vendre, en l’espace de 12 mois, au moins 5000 véhicules homologués route s’ils souhaitaient avoir le droit d’inscrire leurs voitures en course.

D’engin sportif à transporteur: le Pickup BMW M3 (1986)

Lorsque la première génération de la BMW M3 fait son apparition, non seulement elle fascine une clientèle impressionnée par ses qualités dynamiques hors normes mais la voiture fait également sensation au sein du département BMW Motorsport. Ce dernier décèle d’ailleurs en son bolide de nombreux talents cachés, comme celui par exemple de transporter des bleus de travail et de l’outillage autour des locaux de ce qui est aujourd’hui devenu le centre BMW M Division de Garching, près de Munich. Ainsi, ingénieurs et mécaniciens s’attèlent la transformation d’une BMW Série 3 Cabriolet en un pick-up BMW M3. „La carrosserie décapotable a été choisie comme base pour deux raisons», rappelle Jakob Polschak, responsable de la construction des prototypes de la division M chez BMW et par ailleurs employé de l’entreprise depuis plus de 40 ans. „Tout d’abord, nous disposions dans notre stock de ce modèle en parfait état. Et d’autre part, le cabriolet était un choix idéal pour une conversion en pick-up.“ BMW assure que la BMW M3 pick-up de 1986 a réalisé son travail autour des locaux de l’usine de manière fiable pendant plus de 26 ans, avant de finalement prendre sa retraite il y a quatre ans. Pour autant, l’histoire des BMW M3 pick-up ne s’arrête pas là comme vous le découvrirez plus bas.

La sportive d’entrée de gamme: la BMW M3 Compact (1996)

Mise à la disposition des journalistes afin d’être testée, le concept M3 Compact a été imaginé afin de sonder l’intérêt des clients. L’idée derrière le modèle était de proposer un voiture sportive à un public plus jeune. „Dans une certaine mesure, la M3 Compact peut être considérée comme l’ancêtre de l’actuelle BMW M2“, remarque le chef d’atelier BMW M avec une étincelle dans les yeux, et il est facile de comprendre pourquoi il fait la comparaison. Si la voiture était entrée en production, la puissance du moteur de la M3 aurait été, selon toute vraisemblance, quelque peu réduite. Pas dans le proto cependant qui conserve le 6-cylindres en ligne de 321 ch. La voiture reçoit d’ailleurs les éloges de la presse de l’époque. Le magazine allemand auto motor und sport la décrit d’ailleurs comme „150 kg plus légère, plus agile et plus ferme“. En effet, la voiture ne pèse que 1300 kg.

Etude de faisabilité: la BMW M3 Touring (2000).

Comme c’est souvent le cas, le prototype BMW M3 Touring a vu le jour au début des années 2000 car un modèle de production était à cette époque à l’étude. La M3 Touring n’a servi qu’à des fins internes comme l’explique Jakob Polschak: „Ce prototype nous a permis de montrer que, d’un point de vue purement technique, il était possible d’intégrer avec très peu de difficultés une M3 Touring sur la ligne de production de production continue de la BMW Série 3 Touring standard. Une chose importante que nous avions besoin de démontrer était que les portes arrière du modèle de production standard pourraient être retravaillées afin de les adapter aux passages de roue arrière sans le besoin d’outils nouveaux et coûteux.“

L’histoire se répète: le Pickup BMW M3 (2011)

Début des années 2010, alors qu’elle est en service depuis plus d’un demi-siècle, la première génération de BMW M3 Pick-up dont nous vous parlions plus haut commence à montrer des signes d’usure. Il est temps de lui trouver une remplaçante. Comme pour le modèle original, les responsables de sa création optent à nouveau pour la carrosserie découvrable en raison des éléments de renfort existants. «Le travail de conversion avait d’abord commencé de manière habituelle au printemps 2011. Et puis, un peu plus tard, quelqu’un est venu avec l’idée d’en faire une plaisanterie à l’occasion d’un poisson d’Avril. Ainsi, BMW a fait savoir son intention de commercialiser e véhicule.“

Poisson d’avril

Et cela a fonctionné. Bon nombre de journalistes et de blogueurs ont mordu à l’hameçon. Publié le 1er Avril 2011, le communiqué de presse officiel BMW présentait d’abord le Pickup BMW M3 comme la „quatrième variante de carrosserie“ après la berline, le coupé et le cabriolet. Le communiqué précisait encore que la voiture était 50 kg plus légère que le cabriolet et que le toit targa de 20 kg pouvait être enlevé afin d’abaisser le centre de gravité de l’auto. Ce n’est que dans le dernier paragraphe que BMW dévoile discrètement que le modèle en question n’est en fait qu’un one-off construit pour être utilisé comme un véhicule de transport. Cela dit, contrairement à son prédécesseur, la voiture a également été homologuée pour un usage routier.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here