ILLUSION AUTOMOBILE

Pour faciliter la production des films et des publicités de voitures, la société d’effets spéciaux The Mill a développé un châssis capable de se parer virtuellement de n'importe quelle carrosserie.

De l’homme à la voiture

Sans doute avez-vous déjà entendu parler de la motion Capture, cette technologie qui avait été utilisée pour les besoins de la réalisation de la trilogie du Seigneur des Anneaux ou encore d’Avatar et qui consiste à capturer les mouvements d’un être vivant afin d’en contrôler une contrepartie virtuelle sur ordinateur. Eh bien, la société d’effets spéciaux The Mill vient d’adapter la technologie à une automobile: la Blackbird. Le but? Donner au spectateur l’illusion d’avoir à l’écran une hypercar produite à autant d’exemplaires qu’il y a de doigts sur votre main ou un ancêtre dont la dernière estimation atteignait plusieurs dizaines de millions de dollars.

De nouvelles perspectives dans le monde du cinéma

Le projet ouvre de nouvelles perspectives cinématographiques. En effet, imaginez un biopic sur Enzo Ferrari dans lequel on verrait évoluer des 250 GTO. Certes, pour faire illusion, certaines productions ont déjà eu recours à des podscars (des répliques de voitures pilotées par un cascadeur installé à l’extérieur de l’habitacle, dans une cabine située sur le toit) mais la méthode virtuelle s’annonce bien plus facile (et sans doute moins onéreuse) puisque la «Blackbird» est une voiture électrique qui peut modifier sa voie, son empattement, la puissance de son moteur, ses roues ainsi que le réglage de son amortissement afin de reproduire à l’identique le châssis d’un modèle lambda.

capture-plein-ecran-12-09-16-161444

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here