HYUNDAI i10 : FACELIFT CONNECTÉ

Hyundai met à jour sa petite i10 sur le plan des connectivités et de la sécurité, histoire de plaire autant aux jeunes qu’à leurs parents.

Un look au top

A l’extérieur, la nouvelle i10 se veut plus séduisante. La carrosserie adopte la nouvelle calandre Cascading qui devrait, à terme, se généraliser sur l’ensemble des modèles de la gamme. Aux extrémités de la grille d’aération, on retrouve de nouveaux feux de position LED ronds. L’arrière aussi évolue et adopte des phares légèrement teintés de noir ainsi que des feux antibrouillard arrière ronds rappelant le design de la face avant. Enfin, les moulures latérales, dotées d’une nouvelle forme, arrondissent le nouveau profil de la mini-citadine.

Connectée

La voiture cherche à plaire aux jeunes. Aussi, elle fait la part belle aux nouvelles connectivités en intégrant au nouveau système de navigation tactile 7 pouces les connectivités dernier cri comme Apple CarPlay et Android Auto. En termes de sécurité, l’i10 est désormais livrée avec deux nouvelles fonctionnalités, toutes deux basées sur la nouvelle caméra multifonctions: un système d’avertissement de collision frontal (FCWS) et un système d’avertissement de changement de voie (LDWS).

Capture plein écran 01-09-16 115243

Motorisations conservées

Au niveau des motorisations, rien ne change puisque la petite i10 reprend les motorisations essence 1.0 et 1.25. Toutes deux sont accouplées au choix à une boîte de vitesses manuelle à cinq vitesses ou à une boîte automatique à quatre rapports. A noter tout de même que le modèle d’entrée de gamme coréen sera également disponible avec le 1,0 litre alimenté en GPL.

Capture plein écran 01-09-16 115251Une voiture coréenne conçue et développée en Europe

Depuis son lancement en 2008, la i10 a déjà convaincu pas moins de 670 000 clients. Elle est l’un des véhicules les plus vendus dans son segment (A). Depuis la seconde génération lancée fin 2013, le véhicule est conçu et développé au centre technique de Hyundai Motor Europe (HMETC) de Rüsselsheim, en Allemagne, et construite dans l’usine Hyundai Assan Otomotive Sanayi (HAOS) d’Izmit, en Turquie. La voiture fera ses débuts au Mondial de l’Automobile de Paris 2016.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here