EDITO: L’ÉTÉ À PLEINS TUBES!

Quand bien même la météo des derniers jours semble l’infirmer, nous sommes presque en été! Youpi! Le rosé en terrasse ou au bord de la piscine, les excursions improvisées, les longues soirées avec les amis, les festivals, etc. Bref, le pied géant!
Comme de coutume en cette saison, nous vous proposons une sélection de cabriolets représentative du marché et pour presque toutes les bourses.
Mais, malheureusement, la belle saison ne sera pas de tout repos pour tout le monde. Après la cinglante défaite de l’initiative vache à lait le week-end dernier, il s’agira de se battre et convaincre nos parlementaires d’opter pour une solution équilibrée pour FORTA, qui garantisse un financement cohérent pour les routes suisses.Les discussions débuteront le 15 juin sous la Coupole fédérale.
A Genève, Luc Barthassat peut par contre partir en vacances l’esprit tranquille; les électeurs genevois ont plébiscité tant l’inscription dans leur Constitution cantonale du principe d’une traversée du lac que le contreprojet du Grand Conseil relatif à la création d’un véritable concept de mobilité au bout du lac. Fin des genevoiseries ou ouverture d’une boîte de Pandore?
Entre l’euro de football et les JO, l’agenda automobile verra l’entrée en vigueur presque ni vu ni connu, le jour de l’ouverture du Montreux Jazz Festival le 1er juillet, de la norme antibruit pour les nouveaux véhicules à moteur. Progressivement d’ici à 2022, la mise en circulation de bolides bruyants ne sera plus autorisée tant chez nous que dans l’UE. Et cela ne concerne que les voitures! Norme européenne, certes, mais encore une belle décision de mise en application aveugle prise par notre cher OFROU… Car les deux-roues n’entrent pas en considération. A part quelques fans épars de tuning, seules les voitures de sport vont devoir s’adapter, soit… à tout péter 3% du marché suisse. Risible et inégalitaire, dans l’absolu.
En même temps, plus rien ne m’étonne quand je lis dans les colonnes de mes confrères les batailles juridiques entre riverains de pâturages et agriculteurs au sujet des cloches de vaches qui doivent désormais être silencieuses dès 22 heures… Sur ce, bons matches pour les footeux, moi je me glisse derrière le volant de mon cab.
par Jérôme Marchon, rédacteur en chef



SOMMAIRE RA N°23/2016 (09.06.2016)


À LA UNE
Spécial Cabriolet: les beaux jours les cheveux au vent
ACTU
Immatriculations: léger recul au mois de mai
CANTONS
Genève: le principe de la traversée de la rade accepté
ESSAIS/PREMIER CONTACT
Porsche 911 Carrera 4S Cabriolet: du tout grand art!
VW Beetle Dune: la Coccinelle des sables
Renault Talisman Grand Tour: un break racé
SPORT
Slalom de Bure: Egli triomphe devant Maurer

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here