INITIATIVE VACHE À LAIT

Le 5 juin, la Suisse se prononcera sur l’initiative «pour un financement équitable des transports». L’ensemble du secteur automobile soutient les revendications du projet comme en témoigne la vidéo.

Les milieux routiers et les cercles politiques proches de l’automobile ont sorti la grosse artillerie pour que l’initiative «Pour un financement équitable des transports», dite vache à lait, obtienne le feu vert du peuple le 5 juin. Parmi les instruments de campagne mis en œuvre figure une vidéo à la fois sobre et percutante concoctée par auto-suisse. Après un rappel des principaux enjeux du scrutin, ce film d’un peu plus de trois minutes, en langue allemande avec des sous-titrages en français et italien, donne la parole, on s’en doute, aux défenseurs du texte.

François Launaz, président d’auto-suisse, y explique que les bouchons et les surcharges de trafic empestent le quotidien des automobilistes dans les villes. Le Valaisan rappelle que l’argent existe pour mettre fin à ce chaos et qu’il suffirait de l’utiliser intelligemment. Martin Haefner, propriétaire du groupe AMAG, plaide également la cause de l’initiative vache à lait, à l’image de l’ancien conseiller national et importateur Walter Frey. Dans leur sillage, les directeurs suisses des différentes marques apparaissent dans la vidéo pour inciter les citoyens à dire oui le 5 juin.

 

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here