NISSAN S’OFFRE UN TIERS DE MITSUBISHI MOTORS

Suite au scandale des moteurs truqués Mitsubishi, Nissan va prendre une participation de 34% dans MMC (Mitsubishi Motors Corporation). Ce rachat devrait étendre le partenariat déjà existant entre les 2 constructeurs japonais.

Bouffée d’air frais

L’information est tombée aujourd’hui, le géant Nissan va débloquer aux alentours de 2 milliards d’euros pour acquérir un tiers des parts de MMC. Pour ce dernier, la nouvelle est excellente ­— c’est d’ailleurs lui qui a communiqué l’information —. En effet, l’alliance entre les 2 japonais devrait insuffler une bouffée d’air frais à MMC, clairement ébranlé par la crise de ses moteurs truqués.

Actionnaire principal

Selon les termes de la transaction, Nissan achètera 506,6 millions d’actions MMC nouvellement émises à un tarif de 468,52 yens par action. En déboursant plus de 230 milliards de yens (environ 2 milliards d’euros), le japonais deviendra donc logiquement l’actionnaire principal de MMC avec 34% de ses parts.

Win-win

Carlos Ghosn, directeur général et président de l’alliance Renault-Nissan, a déclaré: „C’est une opération win-win à la fois pour Nissan mais également pour Mitsubishi Motors. (…) Nous (NDLR: l’alliance Renault-Nissan) serons le plus grand actionnaire de MMC. Nous respecterons la marque et son histoire tout en stimulant au mieux sa croissance. Nous allons soutenir MMC (…) et leur souhaiter la bienvenue en tant que nouveau membre dans notre famille désormais élargie.“ Concrètement, l’alliance devrait améliorer le partage des technologies, des plateformes ou encore des lignes de production entre les différentes parties.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here