LEECO LESEE : CECI N’EST PAS UNE TESLA

Le fabricant chinois de téléphones LeEco a dévoilé son concept LeSee à Pékin. Présenté comme tout électrique et 100% autonome, ce show car devrait logiquement accoucher d’une auto appelée à concurrencer la Model S de Tesla.

Leeco Lesee

Aston Martin RapidE

Depuis la présentation du concept full électrique de la Rapide S en octobre dernier, Aston Martin ne cache plus son envie de faire appel aux propulsions alternatives pour motoriser ses voitures. Dans cette optique, l’Anglais a signé une joint venture avec un acteur des nouvelles technologies, le chinois LeEco. Manifestement, ce dernier ne se contente plus seulement d’assister Aston à commercialiser sa RapidE puisqu’il a dévoilé la semaine dernière son interprétation personnelle de la voiture de demain.

lesee002

A.I. Intelligence artificielle

Sans plus de précisions, LeEco a présenté son concept comme « la première voiture du monde capable d’évoluer seule ». C’est vite dit. D’autant plus lorsque l’on sait que Tesla affûte d’ores et déjà son pilotage autonome au fur et à mesure que ses voitures circulent. Cela dit, avec son look ultra futuriste, l’auto semble bien sortir tout droit d’un film SF de Spielberg. La carrosserie est atypique, avec des rétroviseurs latéraux remplacés par des petites caméras ou encore un toit surmonté d’une coupole, logiquement censée accueillir les capteurs nécéssaires à son pilotage automatique. À défaut d’être esthétique, c’est presque « classe » puisque ca rappelle directement le dôme radar rotatif qui surplombe le fuselage des avions de détection et de surveillance AWACS.

lesee004

Transport en commun

Lors de la conférence de presse à Pékin, Jia Yuetling, le patron de LeEco, a appelé le chauffeur de la LeSee par téléphone, laissant sous entendre que l’auto devrait également se voir déclinée en taxi autonome avec notamment des espaces personnels dédiés à chacun des passagers.

lesee001

Aston camouflée ?

L’année dernière, Andy Palmer, le PDG d’Aston Martin déclarait : « Faire des tours de circuit ou faire la course sur la Nordschleife est bien plus intéressant que de parcourir 500 mètres en mode Ludicrous (Ndlr : référence à la fameuse accélération de la Model S)». Aujourd’hui, LeEco prétend sa voiture électrique capable de dépasser les 210 km/h en pointe. Dès lors, il ne serait pas étonnant d’apprendre que les ingénieurs de Gaydon viennent se servir sous le capot de la LeSee pour développer la future Aston électrique. Affaire à suivre.

Kommentieren Sie den Artikel

Please enter your comment!
Please enter your name here